«

»

Juin 15 2018

Imprimer ce Article

Découvrez le programme des 29° Saisons Musicales !

Découvrez le programme complet de la Saison Musicale 2018-2019,

qui a été dévoilé lors de l’Assemblée Générale RITMY,

le 14 juin 2018 à Méré.

Nous vous avons préparé une programmation toujours aussi variée, avec une égale exigence de qualité, qui, nous l’espérons, ravira les fidèles de Ritmy et tous les mélomanes de notre région.

Ce programme vous permettra d’entendre de multiples instruments, et même d’en découvrir certains…Vous pourrez applaudir des musiciens renommés et des jeunes talents, en duo, en trio, en quatuor, et même plus… Un concert pour le ‘Jeune Public’ est aussi proposé.

 

 

Et pour cette Saison, nous bénéficions du PARRAINAGE du prestigieux pianiste François-Frédéric GUY.

Un merveilleux interprète de Beethoven, entre autres, à qui nous avions donné ‘carte blanche’ pour deux concerts la Saison dernière !

 

 

 

 

Découvrez ci-dessous les 7 concerts de la Saison 2018-2019

 


Harpe, Glassharmonica et Ondes Martenot – Pauline HAAS et Thomas BLOCH

à MAREIL-sur-MAULDRE, le Dimanche 7 octobre 2018 à 17h00, Eglise Saint-Martin

Un duo vraiment unique, associant la harpe de Pauline HAAS, à des instruments originaux et rares sous les doigts de Thomas BLOCH.

Pauline HAAS et Thomas BLOCH

 

La harpiste Pauline HAAS est la seule française 1erPrix du Concours International Lily Laskine, alors qu’elle n’avait que 13 ans. Elle a également été nommée aux Victoires de la Musique Classique 2012 (en catégorie ‘Révélation soliste instrumental’).

Pauline est également auteur, compositeur et chanteuse, elle associe ses divers talents lors de prestations, près d’une centaine par an, à chaque fois remarquées.

 

Thomas BLOCH est un spécialiste des instruments rares, il joue du glassharmonica et des ondes Martenot, mais également le cristal Baschet.

Il a 3.000 prestations à son actif, dans plus de 40 pays… et 150 enregistrements (comme soliste ou comme invité) ! On le retrouve notamment sur le dernier album de Daft Punk, et il collabore avec Radiohead, Tom Waits, Pierre Boulez, Valéry Gergiev ou Jean-François Zygel, parmi d’autres…

*******

Le glassharmonica a été inventé par Benjamin Franklin en 1761, en améliorant le principe des ‘verres musicaux ‘ (verres plus ou moins remplis d’eau dont on frotte les rebords avec les doigts mouillés). Il est formé d’un nombre variable de bols en cristal, en verre ou en quartz (37 le plus souvent), enfilés sur un axe métallique et mis en rotation à l’aide d’une pédale ou d’un petit moteur électrique. L’interprète en frotte les rebords avec ses doigts mouillés pour les faire « chanter ».

Mozart, Beethoven, Carl Philipp Emmanuel Bach, Donizetti et Richard Strauss ont composé pour lui. Thomas BLOCH est l’un des rares glassharmonicistes professionnels au monde.

L’onde Martenot est un instrument électronique à clavier, qui exploite les différences de fréquences crées par des générateurs. Il est imaginé et construit par Maurice Martenot (1898-1980), qui le présente la première fois en 1928 au cours d’un récital donné à l’Opéra de Paris.

Son répertoire compte environ 1.500 oeuvres de Varèse, Messiaen, Honegger, Milhaud, Boulez, Jolivet, Martinu… et est largement employé dans la chanson (Jacques Brel, Radiohead, Vanessa Paradis, Zazie…) et la musique de film (Mad Max, Mars attacks, Fantomas, La Marche de l’Empereur…).

Thomas BLOCH est aussi l’un des très rares ondistes professionnels (une dizaine dans le monde).

*******

Associer la harpe à l’ ‘orgue de verre’, ou glassharmonica, semblait être une évidence, pourtant, ni Mozart, ni Beethoven, qui ont composé pour cet instrument mythique en cristal n’y avaient songé.
Il a fallu attendre 250 ans pour que cette idée germe dans l’esprit d’une jeune harpiste, Pauline HAAS.
Ils nous interprèteront un programme très éclectique allant du 17° siècle à nos jours, avec des oeuvres ou transcriptions de Carl Philipp Emmanuel Bach, Mozart, Donizetti, mais aussi de Messiaen, Piazzolla, et… de Thomas BLOCH et Pauline HAAS.

Il faut vraiment découvrir ce duo original, qui nous fera entendre des sonorités inhabituelles et souvent envoûtantes…

Plus d’informations sur ce concert dans cet ARTICLE.

 


ROSSFELDER Guitar Quartet

à HOUDAN, le Dimanche 18 novembre 2018 à 17h00, Eglise Saint-Jacques

Un impressionnant quatuor de guitares pour ce deuxième concert, emmené par Emmanuel ROSSFELDER, ‘chef de file’ de la guitare classique en France.

Emmanuel Rossfelder, Ekaterina Khoreva, Philippe Mariotti et Pascal Polidori (Photo Xavibes)

 

Le guitariste Emmanuel ROSSFELDER devient à 14 ans le plus jeune guitariste jamais admis dans la classe d’Alexandre LAGOYA au CNSM de Paris. Dès lors une relation privilégiée s’instaure entre le Maître et l’élève.

Il se distingue dans des concours internationaux, et en 2004, il remporte la Victoire de la Musique dans la catégorie ‘Révélation Soliste Instrumental’.

Depuis plus de 25 ans il se produit sur les plus grandes scènes françaises et européennes, mais également au Japon, en Corée, au Brésil, en Argentine, en Afrique, aux USA…

 

 

 

Il est accompagné par trois grands interprètes actuels de la guitare classique : Ekaterina KHOREVA, Pascal POLIDORI et Philippe MARIOTTI.

Des musiciens qui sont tous passés par le CNSM de Paris, où Pascal POLIDORI et Philippe MARIOTTI ont également été les élèves du grand Alexandre LAGOYA qui leur a transmis la fameuse technique de « main droite », qui permet d’augmenter la projection sonore de l’instrument tout en lui procurant un timbre incomparable.

Ils ont été lauréats de concours internationaux, et se produisent en solo ou avec ensembles ou orchestres, en France et dans le monde entier.

Tous ensemble, ils perpétuent cette puissance sonore particulière permettant à la guitare de se faire entendre dans les plus grandes salles de concerts.
Ils nous interprèteront un programme riche, varié et rythmé, avec des oeuvres de : Antonio Vivaldi, Georges Bizet, Maurice Ravel, Manuel De Falla, Carlos Gardel, Astor Piazzolla, et d’autres encore…

Un quatuor d’une virtuosité impressionnante, qui montre un plaisir évident à partager la scène…

Plus d’informations sur ce concert dans cet ARTICLE.

 


Alexandra SOUMM, Ismaël MARGAIN – Violon et Piano

à NEAUPHLE-le-CHÂTEAU, le Dimanche 16 décembre 2018 à 17h00, Eglise Saint-Nicolas

Un magnifique duo composé de deux jeunes artistes, étoiles montantes de la scène musicale internationale !

La violoniste Alexandra SOUMM est une véritable étoile montante du violon.

Alexandra SOUMM (photo B.Ealovega)

Née à Moscou, elle commence le violon dès l’âge de 5 ans, et donne son premier concert deux années plus tard.

Elle part ensuite à Vienne étudier avec le fameux Boris Kuschnir, avant de gagner l’Eurovision Classique en 2004.

En Grande Bretagne, elle a été nommée New Generation Artist de 2010 à 2012, ce qui lui a permis de se produire avec les orchestres de la BBC, et d’être lauréate du Music Masters de Londres.

Alexandra a joué avec de nombreux orchestres prestigieux dans le monde entier, tels que le London Philharmonic, l’Orchestre Symphonique de la Radio de Francfort, le Los Angeles Philharmonic… ainsi qu’en France où elle a été soliste de l’Orchestre de Paris, de l’Orchestre du Capitole de Toulouse, du National de Lyon…

Elle se produit également en tant que chambriste, en France où elle réside maintenant, et dans le monde entier.

Elle a enregistré 2 disques (les 1ers concertos de Bruch et Paganini, et l’intégrale des sonates pour violon et piano de Grieg avec David Kadouch). Elle joue un violon Guadagnini, fait à Turin en 1785.

 

Ismaël MARGAIN, entame une formation musicale multiple : piano, flûte, saxophone, jazz, écriture… et entre au CNSM de Paris, dans la classe de Nicholas Angelich.

Ismaël MARGAIN (photo Caroline Doutre)

 

Il est lauréat du Concours International ‘Génération SPEDIDAM’ 2011, et remporte le 1er Prix au Concours de la Société des Arts à Genève.

Mais c’est au Concours international Long-Thibaud 2012 que le grand public le découvre, où il obtient le Prix du public et le 3ème Grand Prix Marguerite Long.

Il se produit alors en Europe, et part en tournée en Amérique Latine et aux Etats-Unis pour une série de récitals, concertos, et master class…

En France il est invité dans de nombreuses salles et festivals (Pâques à Deauville, Chopin à Paris…) où il se produit en récital et musique de chambre. Il a comme partenaires le Quatuor Hermès, Lise Berthaud, Edgar Moreau, Gérard Caussé, Adrien La Marca… et aussi… Thomas ENHCO, et Alexandra SOUMM.

Aux ‘Victoires de la Musique’ 2015 il est nommé dans la catégorie ‘Révélation soliste instrumental’.

Il enregistre 2 disques avec Guillaume Bellom avec qui il forme un duo de piano à quatre mains, et 3 enregistrements live en 2015, 2017 et 2018.

 

Souvenez-vous, Ismaël MARGAIN s’est produit avec Thomas ENHCO à Orgerus en janvier 2017, et a été le ‘PARRAIN’ de nos 28° Saisons Musicales !!
Deux jeunes talents qui parcourent le monde entier comme solistes et en musique de chambre. Ils jouent régulièrement ensemble et nous interpréteront un très beau programme, avec des œuvres emblématiques pour violon et piano :
  • Beethoven : Sonate n°4 en la mineur op.23
  • Brahms : Sonate n°2 en la majeur op.100
  • César Franck : Sonate en la majeur FWV 8
  • Maurice Ravel : Tzigane

Ces formidables représentants de la jeune génération nous éblouiront de leur talent et leur énergie !

Plus d’informations sur ce concert dans cet ARTICLE.

 


Romain LELEU et l’Ensemble ‘Convergences’ – « Inspirations »

à ORGERUS, le Dimanche 13 janvier 2019 à 17h00, Salle du Pré-Romain

 

Le trompettiste Romain LELEU, entouré de l’Ensemble à cordes ‘CONVERGENCES’, nous proposera un répertoire original de transcriptions, allant de la musique baroque à la musique de films, en passant par la création contemporaine.

Romain LELEU (Photo Jean-Baptiste Millot)

 

Le trompettiste Romain LELEU est considéré, grâce à son jeu alliant virtuosité et élégance, comme l’un des meilleurs interprètes de sa génération

Il a été formé dans la tradition de l’école française de trompette, mais il aime explorer de nouveaux répertoires. Il est dédicataire et/ou créateur de nombreuses œuvres de compositeurs d’aujourd’hui comme Philippe Hersant, Karol Beffa, Vincent Peirani..

Il a été ‘Révélation soliste instrumental’ aux Victoires de la Musique classique en 2009.

Il se produit en soliste sur les cinq continents, tant en récital qu’accompagné des plus grands orchestres.

En tant que chambriste, il partage la scène avec Thierry Escaich, Adam Laloum, François Dumont, Ibrahim Maalouf…

Son goût pour la transcription l’a amené à créer en 2010 l’Ensemble ‘CONVERGENCES’, avec lequel il revisite les grands classiques de la musique savante et populaire.

Formation unique dans le paysage musical, l’Ensemble ‘CONVERGENCES’ est un quintette à cordes composé de musiciens curieux et audacieux, chambristes et issus des grands orchestres français :

Guillaume Antonini et Manuel Doutrelant (violons), Claudine Legras (alto), Gregorio Robino (violoncelle) et Mathieu Petit (contrebasse).

Leur répertoire, composé essentiellement de transcriptions, donne un nouveau souffle à la trompette et ses déclinaisons, mettant en valeur les différentes possibilités de l’instrument : rondeur, souplesse ou éclat du timbre.
Le dernier album de l’Ensemble, « Inspirations », est paru en septembre 2016.
C’est ce programme« Inspirations », qu’ils nous joueront : Leonard Bernstein, Carlos Jobim, Astor Piazzolla, Ennio Moricone, Joseph Kosma, Kurt Weill, Georges Bizet…

Vous serez emporté par les sonorités tantôt éclatantes, lyriques ou sensuelles de la trompette, accompagnée par les cordes.

 


TRIO BOHÈME – « Les Saisons, de Tchaïkovski à Piazzolla »

à RICHEBOURG, le Dimanche 10 février 2019 à 17h00, Eglise Saint-Georges

 

De par l’origine multiculturelle de ses musiciens, le Trio BOHÈME a pour vocation de rassembler les pays et les cultures du monde par la musique.
Le Trio est composé de musiciens très talentueux et expérimentés.

Nguyen Nguyen, Jasmina Kulaglich, Igor Kiritchenko

Jasmina KULAGLICH, au piano

Née à Belgrade, elle y obtient un 1er Prix du CNSM, ainsi que plusieurs autres récompenses. Elle se produit régulièrement en Europe (Suisse, Angleterre, Italie, Hollande…).

En France elle joue à Paris (Salle Gaveau, Cortot…), à Lyon et dans différents festivals.

Elle se produit comme soliste avec orchestre, et en musique de chambre.

NGUYEN NGUYEN, au violon 

Il est né au Viet-Nam, où il fait ses premiers pas musicaux. Il est remarqué en 1991 par Maurice Bourgue, célèbre hautboïste français, qui lui permet de continuer ses études en France.

Nguyen entre alors au CNR de Boulogne, puis au CNSM de Paris, où il sort ‘1ernommé’ de sa génération en violon.

Il se produit fréquemment en France et à l’étranger, joue en soliste avec différents orchestres, dont l’Orchestre du Viet-Nam, et en musique de chambre. Il devient 3ième Soliste de l’Orchestre National de France en 2003.

Igor KIRITCHENKO, au violoncelle

Né en Ukraine, il étudie aux conservatoires d’Odessa, Moscou et Paris.

Lauréat du Concours International de Violoncelle à Belgrade, il devient membre du ‘Quatuor Anton’ (1989-1995) qui remporte le Grand Prix au « Concours International d’Evian » ainsi que le 1er Prix au « Concours International Chostakovitch » à Saint-Petersbourg. Il a été invité avec le quatuor par M. Rostropovitch et S. Richter dans différents festivals.

Il s’est produit dans les salles les plus prestigieuses, à Paris (Théâtre des Champs Elysées, Salle Gaveau…), Munich, Milan, Londres, Tokyo….

En musique de chambre, il a joué avec des artistes ou ensembles renommés : Youri Bashmet, Michel Portal, le Quatuor Borodine, Gérard Caussé, Pascal Moragues, les Quatuors Manfred, Ravel etc…

Nous avons pu l’entendre avec bonheur en octobre 2017, à Mareil-sur-Mauldre, avec le ‘Quatuor ELYSÉE’, dont il est membre fondateur.

Le Trio BOHÈME nous offrira un programme intitulé « Les Saisons, de Tchaïkovski à Piazzolla ».
Un voyage où la première escale est teintée de sensibilité et de nostalgie slave, de la douceur du coin du feu de l’hiver au fringant carnaval de février, en passant par les premiers bourgeons du perce-neige jusqu’aux folles moissons du mois d’août. La deuxième escale nous entraînera dans la fougueuse Argentine de Piazzolla.
Des transcriptions pour piano, violon et violoncelle.
  • P.I Tchaïkovski : « Les Saisons » : de ‘Janvier’ (Au coin du feu) à ‘Décembre’ (Noël)  (transcriptions par Alexandre Goedicke)
  • Astor Piazzolla : « Les Quatre Saisons à Buenos Aires » : Printemps (Primavera), L’été (Verano), L’automne (Otono), L’hiver (Invierno) (transcriptions par José Bragato)

Laissez-vous enchanter par les trois musiciens complices en voyageant avec le piano, le violoncelle et le violon au fil des saisons…

 


La PETITE SYMPHONIE – Quatuors de Mozart

à MÉRÉ, le Dimanche 31 mars 2019 à 17h00, Eglise Saint-Denis

 

Ensemble à géométrie variable, créé et dirigé par Daniel ISOIR, ‘La PETITE SYMPHONIE’ est composé de musiciens habités par la même passion du jeu sur instruments d’époque, dont le pianoforte.
Œuvres rarement interprétées, et encore moins sur instruments d’époque, les Quatuors avec pianoforte de Mozart sont une fusion parfaite entre le concerto et le quatuor, un modèle d’équilibre entre le piano et les cordes, qui se mêlent ou alternent tout au long de la partition.

 

Mathurin Mathurel, Diane Chmela, Marieke Bouche, Daniel Isoir

Daniel ISOIR est le Directeur musical de l’Ensemble

Il est le fils du grand organiste André ISOIR (organiste pendant 43 ans de St Germain-des-Prés à Paris), décédé en juillet 2016, qui a donné le tout 1erconcert de RITMY, c’était le 1eroctobre 1989 à Neauphle-le-Château !

Daniel ISOIR a commencé sa formation par des études de piano moderne, musique de chambre et écriture, en France, au Canada, puis à Hambourg.

Après ses études, il commence une carrière de pianiste, aussi bien en solo qu’en musique de chambre, et comme chef de chant.

 

Très tôt, il se passionne pour le jeu sur pianoforte, ainsi que pour sa facture.

L’envie d’un ensemble symphonique en petite formation remonte aux premiers essais d’un pianoforte d’école Stein, construit par lui-même en 2000 avec l’aide de son ami l’éminent facteur de clavecins et de pianofortes Ryo Yoshida.

Sur cet instrument, en plus de ses concerts avec La PETITE SYMPHONIE et en solo, il collabore régulièrement à des projets de la Fondation Royaumont ou de l’Académie Bach.

Il a enregistré plusieurs disques autour de la musique des périodes classique et romantique au pianoforte.

Le pianoforte a une sonorité assez différente du piano moderne. Des auditeurs non avertis pensent souvent entendre de la harpe ou du clavecin. Les œuvres de Haydn et Mozart ou les œuvres de jeunesse de Beethoven sont beaucoup plus adaptées à cet instrument pour lequel elles ont été écrites.

Pour notre concert, Daniel ISOIR sera accompagné de Marieke BOUCHE au violon, Diane CHMELA à l’alto et Mathurin MATHUREL au violoncelle.

Ils se sont tous spécialisés dans la pratique des instruments anciens, et collaborent également avec des ensembles de musiques baroques ou anciennes renommés, comme ‘Le Cercle de l’Harmonie’ (Jérémie Rhorer), le ‘Collegium Vocale’ (Philippe Herreweghe), le ‘Concert d’Astrée’ (Emmanuelle Haïm), ‘Les Talens Lyriques’ (Christophe Rousset) ou ‘Le concert Spirituel’ (Hervé Niquet)… que ce soit sur scène, ou pour des enregistrements.

Ils ont aussi participé à la création d’ensembles dédiés à l’interprétation de ces musiques, comme ‘Suonare e Cantare’ et ‘Corpo Di Strumenti’.

‘La PETITE SYMPHONIE’ est née d’une envie : transposer l’esprit de la musique de chambre à la pratique de l’orchestre. Mais lors des concerts, il n’y a pas de chef d’orchestre, la présence de chacun est unique et précieuse, et la collégialité des décisions artistiques leur laisse une grande latitude d’expression.

Ils nous interprèteront donc les 2 seuls Quatuors pour pianoforte et cordes composés par Mozart, qu’ils ont enregistré en 2016.
  • Quatuor pour pianoforte et cordes n°1 en sol mineur KV 478 (1785)
  • Quatuor pour pianoforte et cordes n°2 en mi-bémol majeur KV 493 (1786)
La PETITE SYMPHONIE nous fera vivre ces deux Quatuors de Mozart avec beaucoup de grâce et un séduisant mélange de fougue et de délicatesse.

Nous pourrons apprécier la rondeur du son du pianoforte de Daniel ISOIR, mais aussi l’extraordinaire complicité entre les musiciens de cet ensemble à géométrie variable.

 


CONCERT ‘JEUNE PUBLIC’

‘La BOITE à JOUJOUX’  –  Conte musical de Claude Debussy

Guillaume ADAM, piano – Marc SOLLOGOUB, récitant – Henri de Vasselot, mise en scène

à MÉRÉ, le Dimanche 2 décembre 2018 à 16h00, Eglise Saint-Denis

La « BOÎTE à JOUJOUX » est un’ ballet pour enfants’ de Claude DEBUSSY, basé sur un livre illustré pour enfants de André Hellé, qui signe aussi les illustrations de la partition originale (éditions Durand).

 

Composé en 1913 pour piano seul, il est dédié à la fille du compositeur Claude-Emma dite «Chouchou» (1905-1919).

DEBUSSY en commence l’orchestration mais il meurt en 1918 et celle-ci est achevée par André Caplet. La création posthume de cette seconde version a lieu le 10 décembre 1919 au théâtre lyrique du Vaudeville, sous la direction de Désiré-Émile Inghelbrecht.

À l’origine DEBUSSY souhaitait que l’œuvre soit interprétée par des marionnettes, puis il changea d’avis et demanda que des enfants jouent tous les rôles. La première interprétation par des marionnettes eut lieu en 1962 aux Pays-Bas, à l’occasion du centenaire de la naissance de DEBUSSY.

C’est aussi pour nous l’occasion de célébrer le centenaire de la mort de Claude DEBUSSY, décédé le 25 mars 1918.
C’est l’histoire d’une poupée, d’un polichinelle, et d’un soldat…

Cette histoire s’est passée dans une boîte à joujoux… Des poupées dansaient. Un soldat vit l’une d’elles et en devint amoureux. Mais la poupée avait déjà donné son cœur à un polichinelle paresseux, frivole et querelleur. Les soldats et polichinelles se livreront à une grande bataille, au cours de laquelle le pauvre petit soldat de bois est blessé. Délaissée par le vilain polichinelle, la poupée recueille le soldat, le soigne et l’aime : ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants.

 

Le conte musical sera interprété par Guillaume ADAM au piano, et Marc SOLLOGOUB comme récitant, dans une mise en scène de Henri de Vasselot.

Un spectacle pour toute la famille, à partir de 6 ans !

(ce spectacle ‘Jeune Public’ bénéficie d’un tarif spécial : pour une place ‘enfant’ à 13 €, une place gratuite pour un adulte accompagnant. Et 13€ aussi pour un adulte supplémentaire)

Plus d’informations sur ce concert dans cet ARTICLE.

***************************************

Nous espérons que ce programme, que l’on veut toujours très ambitieux, vous comblera, vous apportera de nombreuses émotions musicales, de belles surprises, comme ce fut le cas lors des Saisons Musicales précédentes.

Des articles, avec plus de détails sur chaque concert, les artistes, compositeurs… seront régulièrement mis en ligne sur notre site.

Donc un conseil, rendez-nous visite régulièrement durant les prochaines semaines, et tout au long de ces 29ièmes Saisons Musicales RITMY !

 

Réservez les dates dans votre agenda ! 

Les RESERVATIONS sont dès maintenant ouvertes dans notre site : pour cela aller dans la rubrique ‘RESERVER’.

Mais les formules d’abonnements (à partir de 3 concerts) sont bien sûr à privilégier, pour bénéficier d’une tarification intéressante, de places réservées aux abonnés lors des concerts, et d’autres avantages que vous pourrez découvrir dans la page ‘Vos Abonnements’.

A très bientôt lors de nos concerts !

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/programme-des-29-saisons-musicales/