Alexandra SOUMM et Ismaël MARGAIN, un duo plein d’énergie !

La violoniste Alexandra SOUMM et le pianiste Ismaël MARGAIN nous ont éblouis par leur virtuosité, leur énergie et leur vraie complicité…

…à Neauphle-le-Château, ce dimanche 16 décembre 2018.

Jeunesse, talent et enthousiasme pour ces deux musiciens qui ont conquis le très nombreux public de l’église Saint Nicolas.

 

Alexandra SOUMM et Ismaël MARGAIN

Alexandra SOUMM, qui se produit dans le monde entier avec de grands orchestres, rentrait tout juste d’une série de concerts aux Etats-Unis, avec son magnifique violon de 1690 du luthier italien Goffredo Cappa. Un très bel instrument évidemment, mais qui n’est rien sans la virtuosité de l’interprète !

Nous avons pu savourer l’étendue du timbre de ce violon, toute la variété et la finesse des nuances rendues, sous les doigts virtuoses d’Alexandra.

Ismaël MARGAIN, nous le connaissons bien, il s’est déjà produit pour nous, en duo avec 2 pianos avec Thomas ENHCO en janvier 2017 à Orgerus. Et il a été notre parrain des 28° Saisons Musicales 2017-2018 !

Ismaël présente la deuxième partie de leur programme…

 

A tour de rôle ils nous ont présenté leur programme : une première partie germanique avec Beethoven et Brahms, et la deuxième française, avec César Franck (qui est né en Belgique, mais a mené sa carrière en France, où il a été un grand organiste comme l’a rappelé Ismaël) et Ravel.

Alexandra, et son Cappa…

Ils ont commencé avec la ‘Sonate pour violon et piano n°4 opus 23’ de Ludwig van Beethoven, composée en 1801, où l’on a pu admirer tout le talent et l’énergie de nos deux artistes.

 

 

On a aussi pu se rendre compte de leur parfaite complicité, mais il faut dire qu’ils se connaissent très bien, ils jouent régulièrement ensemble. Par exemple en août dernier au Festival de Corps (38) et en septembre au Festival de l’Orangerie de Sceaux (92).

D’ailleurs, si vous voulez les retrouver ensemble, ils joueront le 20 février 2019 à l’Auditorium du Louvre.

 

Puis ce fut la très romantique ‘Sonate pour violon et piano n° 2 opus 100’ de Johannes Brahms.

 

Les spectateurs ont chaleureusement applaudi ces deux interprétations, et même certains mouvements, comme Alexandra les avait incités à le faire.

Après l’entracte, ils débutent avec la célèbre ‘Sonate pour violon et piano FWV 8’ de César Franck, l’oeuvre la plus jouée du compositeur (180 enregistrements !), qui a enchanté le public, avec son magnifique 4ième mouvement.

Ismaël, et son Steinway…

Puis pour terminer, le ‘Tzigane’ de Maurice Ravel, oeuvre ardue, une des pièces pour violon qui demande le plus de virtuosité.

Et nous avons été impressionnés par l’aisance d’Alexandra, qui l’a magnifiquement interprétée, en particulier dans la première partie pour violon seul, conçue dans le style d’une improvisation sur des thèmes tziganes.

Une oeuvre qui se termine en ‘feu d’artifice’, et qui a été un vrai bouquet final !

 

Un beau succès !

Le public a ovationné cette interprétation énergique, comme elle doit l’être, et c’était amplement mérité !

Alexandra et Ismaël nous ont offert en Bis la transcription de Jasha Heifetz (grand violoniste russe mort en 1987) du célèbre ‘It Ain’t Necessarily So’ extrait du ‘Porgy & Bess’ de George Gershwin.

Oeuvre joyeuse, avec quelques beaux passages de violon, évidemment, mais aussi une belle improvisation jazzy d’Ismaël seul au piano…

Retrouvez Jasha Heifetz lui-même, dans cette vidéo :   https://www.youtube.com/watch?v=AhOeK57OZdw

Après le concert, les spectateurs ont pu échanger longuement avec les deux artistes, et obtenir quelques autographes…

 

 

Deux artistes à suivre… et réinviter dès que possible !!

(des vidéos d’ Alexandra et Ismaël se trouvent dans l’article de présentation de ce concert)

=============

C’était notre dernier concert de l’année 2018, mais les 29° Saisons Musicales reprennent très vite au début de la nouvelle année, le dimanche 13 janvier 2019 à 17h. à ORGERUS (salle du Pré Romain).

Nous accueillerons une formation assez unique : le trompettiste Romain LELEU, ‘Victoire de la Musique’ en 2009, accompagné du quintette à cordes ‘Convergences’,

dans un programme original de transcriptions allant de Bizet à Britten, en passant par la musique de films (Bernstein, Morricone…) et Piazzolla…

Toutes les informations sur ce concert dans cet ARTICLE.

Toute l’équipe RITMY vous souhaite un joyeux Noël et de belles fêtes de fin d’année !

Rendez-vous tout début 2019…

 

En attendant, pour le plaisir, voici une belle interprétation de ‘Tzigane’ pour violon et piano par Ann Sophie Mutter, à Tokyo en 1989 :  https://youtu.be/lqW_-g3hDJg

 


Si vous voulez réagir à cet article, nous poser une question, nous faire des suggestions, contacter l’équipe RITMY… n’hésitez pas à vous exprimer par courriel :
contact.ritmy@gmail.com

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/alexandra-ismael/