TRUGUDULLE-LA-NULLE a sévi à RICHEBOURG !

Gros émoi en plein concert ce premier dimanche d’avril, en la salle des fêtes de RICHEBOURG !

L'ensemble des "Musiciens de Mlle De Guise"...

L’ensemble des « Musiciens de Mlle De Guise »…

L’après-midi avait pourtant bien commencé, le jeune public présent en bon nombre était bien concentré dès les premiers accords de l’ensemble des « Musiciens de Mlle De Guise », et se laissait déjà séduire, avec les adultes, par les airs de danses de Cour aux sonorités bien « Renaissance »… Tout allait donc pour le mieux, quand, tout à coup…

...Une sorcière bien sympathique quand même !...

…Une sorcière bien sympathique quand même !…

…TRUGUDULLE-LA-NULLE est arrivée, toute désemparée, un peu affolée au début, car… en provenance directe du XVIème siècle !

Le mystère va demeurer un moment autour de ce personnage pour le moins fantasque, qui ne va chercher au début qu’à trouver le moyen de revenir à son époque d’origine.

Les enfants, les petits comme les plus grands, ont vite été conquis par les grands airs autoritaires de cette sorcière au demeurant bien sympathique. Déchiffrer un vieux manuscrit, sur lequel une SALAMANDRE est dessinée, et y retrouver quelques beaux airs de danses: ce fut une gageure bien réussie pour les musiciens, bien qu’ils aient été mis à rude épreuve par le comportement et les exigences de notre héroïne si anachronique dans notre XXIème siècle.

Au fil du spectacle, la participation de ce jeune public enthousiaste alla en s’amplifiant, bien relayé aussi par les adultes qui devaient y retrouver un peu de la magie de leur propre enfance.

Il nous faut préciser que certaines des jeunes beautés dans l’assistance avaient pris la précaution de venir parées de « leurs plus beaux atours« , comme on le disait à la cour de François 1er !

 

...en bel habit de bal...

…en bel habit de bal…

...gentes damoiselles...

…gentes damoiselles…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Très vite donc l’ambiance vira au « festif », et l’on vit même notre aimable sorcière esquisser quelques pas de gavotte avec une jeune damoiselle ravie de l’aubaine  qui lui était ainsi accordée !

Mais nous n’étions pas encore au bout de nos surprises !!!

 

...Les musiciens, épuisés par la sorcière, mais ravis des applaudissements nourris du public !

…Les musiciens, épuisés par la sorcière, mais ravis des applaudissements nourris du public !

 

 

...Prêtes pour une gavotte?...

…Prêtes pour une gavotte?…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

…Car dès la dernière note envolée, et le dernier salut au public terminé… Place à la DANSE !

...Jeunes et moins jeunes... Tous en piste !

…Jeunes et moins jeunes… Tous en piste !

Quelques judicieux conseils, une petite répétition des pas à effectuer, tous en cercle autour de la piste, et notre assistance aurait pu un instant se croire transportée au siècle de François 1er, à la Cour de France !

Les hardis danseurs eurent ainsi le loisir de s’initier à la Gavotte, et même au « Branle » (danse assez en vogue à l’époque), avec divers pas, chacun se débrouillant selon ses propres capacités à suivre rythmes et figures imposées.

Style XXIème ou bien mode XVIème siècle ?...

Style XXIème ou bien mode XVIème siècle ?…

Une très réjouissante façon de se préparer aux congés scolaires tout proches !

Il ne manquait pour clore cet après-midi très festif qu’un goûter copieux et savoureux, ce qui fut fait après le bal qui avait ouvert les appétits et assoiffé les gorges…

 

RITMY et le GRAL de RICHEBOURG terminaient ainsi en beauté ces 24èmes « Saisons musicales ».
Nul doute que les fidèles, ainsi que les nouveaux venus adeptes de ces rendez-vous musicaux attendront avec une grande impatience les 25èmes « Saisons ». Je ne crois pas me tromper en révélant qu’elles seront pleines d’excellentes surprises !
Restez donc connectés, et surveillez notre site: vous y trouverez très bientôt le programme complet qui sera « en ligne » dès après l’assemblée générale de RITMY (13 mai prochain).
Vous souhaitez avoir quelques renseignements complémentaires sur les instruments que vous avez pu entendre à RICHEBOURG ce dimanche?…
Notre collègue CHORIER, fidèle de RITMY, a créé (et continue à alimenter régulièrement) un site remarquable que nous vous engageons à visiter:   http://classic-intro.net (tout ce que vous avez voulu savoir sur les différents courants musicaux au fil des siècles… Un vrai trésor à consulter sans modération!

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/trugudulle-la-nulle-a-sevi-a-richebourg/