Thierry ESCAICH à Neauphle : l’orgue en fête !

Un concert d’ouverture de la Saison Musicale tout à fait exceptionnel nous a été offert par Thierry ESCAICH, ce dimanche 22 septembre 2019 en l’église St-Nicolas de Neauphle-le-Château !

Thierry ESCAICH, avec son incroyable talent d’organiste, de compositeur et d’improvisateur, nous a permis de nous régaler avec toutes les possibilités et nuances de l’orgue, grâce à un programme allant de J.S. Bach… à T. Escaich, et nourri de plusieurs improvisations.

Ce programme était composé, en référence aux 30 années de musique programmées par RITMY dans nos villages, pour rendre hommage à trois organistes récemment disparus qui se sont produits à plusieurs reprises pour RITMY, depuis 1989 : André ISOIR, Marie-Claire ALAIN, et Pierre PINCEMAILLE.

Il était de plus présenté par l’éminent musicologue Gilles CANTAGREL, qui a très bien connu les 3 organistes, et ainsi pu nous en parler de manière vivante, comme à son habitude, avec nombre de témoignages et anecdotes.

Pour cet hommage, nous avons d’ailleurs eu l’honneur d’accueillir Mme Aurélie Decourt, fille de Marie-Claire ALAIN, ainsi que Mr Daniel Isoir, fils d’André ISOIR, et bien connu des habitués de RITMY car venu 2 fois se produire avec son ensemble ‘La Petite Symphonie’.

Une autre chance, celle d’inaugurer l’orgue de l’église Saint-Nicolas tout récemment ‘rénové’. En effet un « relevage » (démontage, nettoyage et réparation si nécessaire, remontage, et accord) a été réalisé début septembre par le facteur d’orgue Pierre Maciet (la famille Maciet entretient et enrichit l’orgue depuis 50 ans !). Le titulaire de l’orgue Marc Leroy et la municipalité oeuvrent depuis de longues années pour maintenir cet orgue historique John Abbey dans un remarquable état.

Thierry Escaich

Et une grande première… un écran géant était installé dans l’église. Un dispositif vidéo nous a permis de voir Thierry ESCAICH en gros plan, et suivre son jeu aux claviers, et au pédalier ! (un grand merci aux personnes qui ont permis l’utilisation de ce dispositif exceptionnel)

Ainsi, tout le public qui remplissait l’église Saint-Nicolas, a pu découvrir que l’orgue, instrument complet, symphonique à lui tout seul, demande de la part de l’instrumentiste un engagement quasiment physique pour le jouer. 

Thierry ESCAICH a donc mêlé des oeuvres du répertoire à ses propres compositions et improvisations, comme il aime le faire, pour le plus grand plaisir de ses auditeurs, lors de ses concerts à travers le monde.

  • Jean-Sébastien BACH : Toccata et Fugue en ré mineur BWV 538 ‘Dorienne’
  • Improvisation d’une partita en style baroque sur un choral donné
  • Felix MENDELSSOHN : Sonate n° 1 en fa mineur opus 65/1
  • Improvisation d’un andante et scherzo en style romantique
  • Jehan ALAIN : Variations sur un thème de Clément Janequin, et Litanies
  • Thierry ESCAICH : Évocations I et II 
  • Improvisation sur le nom de André ISOIR

Bien sûr la Toccata et Fugue de J.S. Bach était dédiée à André ISOIR, qui a enregistré sa fameuse intégrale des oeuvres de Bach de 1975 à 1991; les 2 oeuvres de Jehan ALAIN étaient un hommage à Marie-Claire ALAIN, soeur du compositeur, ‘Litanies’ étant un incontournable pour tous les organistes du monde.

Deux formidables improvisations étaient intercalées dans le programme, pour évoquer Pierre PINCEMAILLE. La seconde nous a rappelé que Thierry ESCAICH est aussi habitué à improviser sur des films muets, comme lors de l’inauguration de l’orgue de la Philharmonie de Paris en février 2016, ou dernièrement sur ‘Sunrise’ de Murnau à Chambéry mi-septembre.

Mais l’improvisation placée en fin de programme, ‘sur le nom de André ISOIR’, où chacune des lettres ‘I’, ‘S’… correspond à une note, fut un autre bel hommage à André ISOIR. Très beau moment, avec un final flamboyant comme il sait le faire si souvent.

Le nombreux public de l’église Saint-Nicolas a été conquis par toutes ces magnifiques interprétations, et réclamé un ‘Bis’ que Thierry ESCAICH nous a offert, avec une improvisation sur les ‘Noces’ de Mozart, pour clôturer en beauté la soirée.

Ce fut un moment vraiment exceptionnel, avec un organiste hors norme, à l’aise dans tous les registres, une présentation passionnante, un orgue ‘au top’, et une vision sur grand écran pour ne rien perdre du jeu de Thierry ESCAICH.

Voir aussi le beau compte-rendu du concert rédigé par concertclassic.com : ICI

Quelques jours après le décès d’André ISOIR, en juillet 2016, Thierry ESCAICH avait déjà improvisé ‘sur le nom de André Isoir’, en hommage au grand organiste. C’était sur l’orgue de l’église de Guérande, et une vidéo y avait été enregistrée. Une belle illustration de son talent d’improvisateur, avec également un final flamboyant…

Improvisation sur le nom de André ISOIR

N’oubliez pas notre tout prochain concert, avec un programme entièrement dédié à MOZART !

L’Orchestre de Chambre ‘Nouvelle Europe’, dirigé par Nicolas Krauze et accompagné par 4 solistes, nous interprètera 3 concertos de Mozart, parmi les plus renommés.

C’est le dimanche 6 octobre 2019 à 17h., à HOUDAN, église Saint-Jacques.

Il est prudent de réserver.

Voir notre article détaillé sur ce concert ICI.


Si vous souhaitez réagir à cet article, nous faire des suggestions ou remarques, n’hésitez pas à nous contacter :

contact.ritmy@gmail.com

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/thierry-escaich-orgue-en-fete/