«

Oct 17 2017

Imprimer ce Article

François-Frédéric GUY et Xavier PHILLIPS, à Neauphle-le-Château le 19 novembre 2017

François-Frédéric GUY et Xavier PHILLIPS,

duo virtuose piano et violoncelle,

à Neauphle-le-Château, le Dimanche 19 novembre 2017,

à 17h00 – Eglise Saint-Nicolas

 

Un changement d’affiche a eu lieu début octobre pour ce concert, François-Frédéric Guy devait initialement se produire avec le violoniste Tedi Papavrami, mais celui-ci a dû annuler tous ses concerts jusqu’à la fin 2017, pour raison médicale (pour plus d’informations, voir notre autre ARTICLE).

Nous avons donné ‘Carte blanche’ au grand pianiste François-Frédéric GUY, pour 2 concerts.

Pour son premier concert, il a invité son complice de longue date le violoncelliste Xavier PHILLIPS, ce 19 novembre à Neauphle-le-Château, et pour le second il donnera un récital de piano, à Méré le 10 décembre.

Francois-Frédéric GUY et Xavier PHILLIPS (Photo Caroline Doutre)

Pour son 1er rendez-vous, François-Frédéric GUY retrouve donc le violoncelliste Xavier PHILLIPS avec qui il se produit régulièrement et a enregistré l’intégrale de la musique de chambre de Beethoven.

François-Frédéric GUY , Piano

François-Frédéric GUY (Photo Caroline Doutre)

 

Pianiste exceptionnel, François-Frédéric GUY est considéré comme un spécialiste du répertoire romantique allemand, et en particulier l’un des meilleurs interprètes de notre temps pour la musique de Beethoven.

Compositeur dont il a enregistré les 32 sonates, l’intégrale de la musique de chambre avec Tedi PAPAVRAMI au violon et Xavier PHILLIPS au violoncelle, ainsi que les 5 concertos avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France dirigé par Philippe JORDAN.

Après des études au CNSM de Paris, auprès de Dominique Merlet, il se lance en 1999 dans une carrière de concertiste.

 

 

On a pu l’entendre sur les scènes les plus prestigieuses, à Vienne, Dresde, aux USA, Canada, à Tokyo…. et dans de nombreux festivals, en France comme à l’étranger : Festival de la Roque d’Anthéron, Berlioz, d’Automne à Paris, de l’Orangerie de Sceaux, de Lucerne….

ll mène une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs (Philippe Jordan, Wolfgang Sawallish, Bernard Haitink, Daniel Harding, Esa-Pekka Salonen, Kent Nagano…).

Curieux de la musique de son temps, il se produit régulièrement dans les plus importants festivals de création.

Il s’oriente également vers la direction d’orchestre, tout en étant au piano, comme avec l’Orchestre Avignon-Provence et l’Orchestre de Chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées.

Aujourd’hui, dans le prolongement de son Beethoven project, François-Frédéric GUY poursuit sa quête d’absolu en se plongeant dans l’œuvre de Brahms, dont il a enregistré les sonates pour piano en 2016.

Xavier PHILLIPS , Violoncelle

Xavier PHILLIPS (Photo Caroline Doutre)

 

À quinze ans Xavier PHILLIPS entre au CNSM de Paris et obtient un Premier Prix en 1989.

Il remporte plusieurs prix internationaux, dont le Prix Spécial au Concours Tchaïkovski de Moscou, et le Premier Prix à l’unanimité au 1er Concours d’Helsinki.

Il remporte aussi un 3ème Prix et un Prix Spécial au Concours Rostropovitch à Paris et est remarqué par le grand maître russe qui va parachever sa formation musicale.

Rostropovitch va alors l’inviter régulièrement à jouer en tant que soliste, sous sa direction.

Il est rapidement appelé à se produire comme soliste sur les plus grandes scènes internationales avec des orchestres prestigieux (New-York Philharmonic, Mariinsky Orchestra, Orchestre de Paris, Berliner Symphoniker, Orchestre de la Suisse Romande…) sur l’invitation de chefs illustres tels que son mentor Mstislav Rostropovitch, mais aussi Riccardo Muti, Christoph Eschenbach, James Conlon, Valery Gergiev, Jesus Lopez-Cobos, Eliahu Inbal, Kurt Masur…

Xavier PHILLIPS a joué le jeudi 19 octobre 2017 avec l’Orchestre National de France sous la direction de Marek Janowski, la magnifique ‘Symphonie concertante pour violoncelle et orchestre’ de Serge Prokofiev.

Prestation vraiment époustouflante de Xavier PHILLIPS, à réécouter sur France Musique (les 55 premières minutes, incluant une interview de X.Phillips) :  https://www.francemusique.fr/emissions/le-concert-du-soir/le-concert-de-20h-du-jeudi-19-octobre-2017-37328

Xavier PHILLIPS réserve également une place privilégiée à la musique de chambre qu’il aime partager avec des artistes tels que Régis Pasquier, David Grimal, Emmanuel Strosser, Schlomo Mintz, Jean-Marc Phillips-Varjabédian, Vanessa Wagner, Romain Guyot… et bien sûr François-Frédéric GUY et Tedi Papavrami.

Aux Etats-Unis, il est nommé en tant que Soliste Instrumental de l’Année aux Grammy Awards 2015.

Le répertoire discographique de Xavier PHILLIPS est très varié. Un enregistrement très remarqué de Dutilleux ‘Tout un monde lointain’, mais aussi du Raveldu Kodaly, du Chostakovitch, de la musique contemporaine, et même de la musique arménienne.

Parallèlement à ses activités de soliste, soucieux de partager et de transmettre son savoir, il enseigne depuis 2013 à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Xavier PHILLIPS joue un violoncelle de 1710 du célèbre luthier italien Matteo Goffriller (les maîtres Pablo Casals et Pierre Fournier ont également utilisé des Goffriller).

 

Faisant partie de l’intégrale de la musique de chambre de Beethoven, que François-Frédéric GUY a enregistré, le duo a sorti en 2015 un magnifique double CD avec les 5 sonates pour violoncelle et piano du compositeur allemand, qu’ils jouent aussi régulièrement ensemble.

 

Ces sonates pour violoncelle et piano couvrent les trois sacro-saintes périodes créatrices de Beethoven (1796 pour l’opus 5, 1808 pour l’opus 69, 1815 pour l’opus 102) et sont introduites dans cet album par les trois cycles de variations sur de célèbres thèmes de Haendel ou de Mozart (1796-1801).

 

 

 

Pour notre concert, ils nous offriront tout naturellement un programme entièrement consacré à Beethoven, avec les 3 sonates pour violoncelle et piano suivantes (sous réserve de modifications) :

  • Sonate n° 4 en do majeur, op. 102 n° 1  (1815)

  • Sonate n° 5 en ré majeur, op. 102 n° 2  (1815)

Ces deux chefs-d’œuvre font partie des rares travaux entrepris par le compositeur dans la période qui s’étendit de la fin de 1812 à 1817, durant laquelle Beethoven malade et en proie à des difficultés de tous ordres traversait une période de silence. Composées sept ans après la Sonate pour violoncelle no 3, elles appartiennent à la dernière période créatrice de Beethoven. L’utilisation du style fugué dans la conclusion de la no 5 est d’ailleurs un stigmate essentiel de cette période, qui se retrouvera notamment dans le finale de la Sonate « Hammerklavier », dans la Neuvième symphonie et dans les derniers quatuors. Les deux Sonates opus 102 frappèrent par la complexité de leur écriture et leur caractère visionnaire.

  • Sonate n° 3 en la majeur, op. 69  (1807-1808) 

Composée dans la période exceptionnelle qui vit la naissance de l’ouverture de Coriolan, de la Cinquième symphonie et de la Symphonie pastorale, cette sonate lumineuse est un sommet de la musique de chambre de Beethoven, alors en pleine possession de ses moyens. Le premier mouvement, écrit en forme sonate, est le plus ample et le plus caractéristique. Le mouvement lent est très bref. 

Ecoutons les justement dans le 1er mouvement ‘Allegro con brio’ de la Sonate n° 5 en ré majeur de Beethoven, c’est beau…  

 

Ne manquez surtout pas l’occasion, vraiment unique, d’admirer ce duo virtuose près de chez vous !

Il est d’ailleurs fortement recommandé de réserver ses places sans tarder, soit directement dans notre site, en allant dans la rubrique ‘RESERVER‘, 

ou en téléphonant au 06-80-31-06-12 ou au 06-48-69-21-89.

******************** 

Et n’oubliez pas le 2ième concert de sa ‘carte blanche’, où François-Frédéric GUY donnera un récital de piano dédié à Beethoven et Brahms, c’est à MÉRÉ, le Dimanche 10 décembre 2017, à 17h00 en l’église Saint-Denis.

 


    

logo-sinlc-cor

 

Ce concert est organisé conjointement par RITMY et le Syndicat d’Initiative de Neauphle-le-Château.

 

 

LOGOS spedidam 2009

 

RITMY bénéfice du soutien de la SPEDIDAM

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/ff-guy-et-x-phillips-a-neauphle/