Revenir à TOUT SUR LES 30ièmes SAISONS

Tedi PAPAVRAMI, à Montfort-L’Amaury le 2 avril 2020

Tedi PAPAVRAMI – Une passion !

À MONTFORT-L’AMAURY, le Jeudi 2 avril à 20h30 – Salle de spectacle du CML

Pour notre 1ère ‘Evasion Musicale’, une soirée vraiment exceptionnelle consacrée au violoniste virtuose Tedi PAPAVRAMI, au cours de laquelle nous pourrons l’écouter bien sûr, mais aussi (re)découvrir sa vie passée et actuelle, passionnante…

En effet, avant de l’entendre au violon solo, nous verrons le film ‘OSTINATO’, un portait du musicien de Raphaëlle Régnier, qui retrace son histoire, émouvante, et montre les différentes facettes de sa vie actuelle de musicien virtuose.

Tedi PAPAVRAMI

Né en Albanie, violoniste prodige, il commence le violon à l’âge de 4 ans grâce à son père, lui même violoniste et pédagogue, et à 11 ans il interprète en public le redoutable Concerto n°1 de Paganini.

Tedi PAPAVRAMI (crédit photo Kaupo Kikkas)

Invité à Paris comme boursier français, il devient l’élève de Pierre Amoyal au CNSM de Paris. Puis avec ses parents il fuit le régime communiste en vigueur en Albanie pour s’installer avec eux en France.

A la faveur de plusieurs prix, il entame à partir des années 1990 une carrière de soliste international avec des grands chefs (K.Sanderling, A.Papano, A.Jordan, E.Krivine, Th.Fisher…), et de musicien de chambre, en particulier avec François-Frédéric Guy et Xavier Philipps autour des sonates et trios de Beethoven, et le pianiste Nelson Goerner, mais aussi avec Martha Argerich, Garry Hofmann…

Il a reçu de nombreuses récompenses pour sa discographie, comme en 2014 le Diapason d’Or soliste instrumental de l’année et un Choc Classica pour son disque solo consacré à Eugène Ysaÿe.

Egalement passionné de littérature, il est le traducteur en français du poète et romancier albanais Ismaïl Kadaré, qu’il avait connu enfant en Albanie, et lui-même auteur du livre autobiographique ‘Fugue pour violon seul’ (paru en 2013).

Tedi PAPAVRAMI, avec son Stradivarius de 1727 ‘Le Reynier’, est reconnu comme l’un des plus grands de la scène internationale, au jeu aérien et fluide.

‘OSTINATO’, film de Raphaëlle RÉGNIER

‘OSTINATO‘ signifie « motif mélodique ou rythmique répété obstinément », comme la répétition obstinée d’un passage musical.

Le film, tourné avec des optiques Leica, et présenté en mai 2018 à Genève et Paris, raconte, par petites touches, les facettes et les plis de la vie du violoniste établi depuis plusieurs années à Genève.

Son art occupe bien sûr une place de choix, mais on y découvre aussi d’autres aspects qui dévoilent la riche intériorité de Tedi PAPAVRAMI, comme sa relation privilégiée avec Ismaïl Kadaré, dont il est le traducteur.

« Ostinato » dépasse la célébration convenue du musicien virtuose pour dévoiler la grande sensibilité et la profondeur d’âme de l’homme. Le film a recueilli de très bonnes critiques de la presse, dont celle de Jérôme Garcin dans L’Obs (2/08/2018).

Après la projection du film, Tedi PAPAVRAMI interprètera des sonates et partitas pour violon seul de J.S. BACH.


Voici un extrait des concerts donnés par Tedi PAPAVRAMI les 13 et 14 novembre 2014 à Genève, au Temple de la Fusterie, où il avait joué l’intégrale des 6 Sonates et Partitas pour violon seul de J.S. BACH (3 sonates et 3 partitas, BWV 1001 à 1006, composées en 1720).

Il joue ici les 2 premiers mouvements ‘Grave’ et ‘Fugue’ de la 2ième Sonate BWV 1003 (la ‘Fugue’ commence à 4’30 ») :

Et vous pouvez découvrir ici la bande annonce du film OSTINATO :

Ne manquez surtout pas cette soirée exceptionnelle avec l’un des plus grands interprètes actuels du violon, à la vie riche et passionnante !


Vous pouvez réserver en ligne en cliquant sur le bouton ci-dessous, ou en appelant le 06-08-24-96-61.

Le CML (Centre Municipal des Loisirs) de MONTFORT-L’AMAURY est situé : 3, Place de Nickenich (parking assuré)

La soirée a lieu dans la salle de spectacle ‘Labadie’.


Concert organisé par RITMY avec le soutien exceptionnel de la ville de MONTFORT-L’AMAURY.

RITMY bénéficie du soutien de la SPEDIDAM.

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-30-saisons/tedi-papavrami-a-montfort-lamaury/