Imprimer ce Page

Concert ‘Jeune public’ – ‘La Boîte à joujoux’, à Méré le dimanche 2 décembre 2018

« La Boîte à joujoux » – conte musical de Claude Debussy

Spectacle familial,  à MÉRÉ,

le Dimanche 2 décembre 2018, à 16h., Eglise Saint-Denis

 

 

Un spectacle musical, poétique et interactif, avec Guillaume ADAM au piano et Marc SOLLOGOUB comédien-récitant, dans une mise en scène de Henri de VASSELOT.

Un spectacle à partager en famille, à partir de 6 ans (durée 50 minutes, suivi d’un goûter).

‘La Boîte à joujoux’ a été composée pour piano seul par Claude Debussy en 1913, basée sur un livre illustré pour enfants d’André Hellé, alors que s’annonçait la première guerre mondiale. Il l’a dédiée à sa fille Claude-Emma, dite ‘Chouchou’, alors âgée de 7 ans.

Debussy en commence l’orchestration mais il meurt en 1918 et celle-ci est achevée par André Caplet. La création de cette version aura lieu en décembre 1919 au théâtre lyrique du Vaudeville.

Depuis, l’œuvre est régulièrement interprétée et a fait l’objet de nombreuses adaptations, tant dans sa version pour piano qu’avec orchestre, sous forme de ballet vivant, de spectacle de marionnettes, de jeux de masques etc…

« Une œuvre pour amuser les enfants, rien de plus » aurait dit Debussy à propos de sa ‘Boite à joujoux’.

L’histoire…

Cette histoire s’est passée dans une boîte à joujoux… Les boîtes à joujoux sont en effet des sortes de villes dans lesquelles les jouets vivent comme des personnes.

« Des poupées dansaient : un soldat vit l’une d’elles et en devint amoureux, mais la poupée avait déjà donné son cœur à un polichinelle paresseux, frivole et querelleur. Alors, les soldats et les polichinelles se livrèrent une grande bataille au cours de laquelle le pauvre petit soldat de bois fut fâcheusement blessé. Délaissée par le vilain polichinelle, la poupée recueillit le soldat, le soigna et l’aima : ils se marièrent, furent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Le polichinelle frivole devint garde-champêtre. Et la vie continua dans la boîte à joujoux. ».

Le conte se découpe en quatre tableaux : Le Magasin de jouets, Le Champ de bataille, La Bergerie à vendre, Après fortune faite. Encadrés par un Prélude (Le Sommeil de la boîte) et un Epilogue.

Henri de VASSELOT bien servi par ses complices, pianiste et comédien, revisite aujourd’hui ce conte, emmenant les enfants en voyage au cœur de la boîte à joujoux pour un moment musical, poétique et interactif.

 

Guillaume ADAM, au piano

Marc SOLLOGOUB, comédien-récitant (photo Olivier Allard)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La version que nous propose Henri de VASSELOT nous fait entrer dans l’histoire imaginée par André Hellé, avec une figuration inventive et moderne des acteurs, piquant la curiosité des enfants dans un imaginaire amusant. En même temps elle fait référence avec drôlerie à des « morceaux de vie de tranchée » intercalés dans l’histoire.

Un siècle nous sépare du travail de Debussy dont nous célébrons le centenaire de la mort. Pour autant, la poésie de son univers sonore, les références à des oeuvres connues et les nombreux clins d’œil à sa fille permettent à la partition de nous parvenir dans tout son charme tendre et désuet.

En effet, les emprunts à de célèbres pièces musicales – savantes ou populaires – sont nombreux et renforcent le caractère humoristique de l’oeuvre. On entend ainsi la fameuse « Marche nuptiale » du Songe d’une nuit d’été de Mendelssohn, un extrait du Faust de Gounod, des motifs orientaux, Les tableaux d’une exposition de Mussorgsky, ou encore Il pleut bergère ! Le jazz n’y manque pas avec « Golliwogg’s cake-walk », pièce déjà dédiée à « la jolie petite figure de Chouchou » sa fille chérie.

On retrouve ainsi dans la musique de Debussy cette poésie douce et colorée, tour à tour sautillante et mélancolique.

Nous vous proposons de découvrir, ou redécouvrir, ‘La Boîte à joujoux’ avec cette vidéo qui reprend la version pianistique originale de l’oeuvre, avec récitation du texte rédigé par André Hellé et plusieurs de ses dessins. Le récitant est François Castang et le pianiste Christian Ivaldi.

 

 

A l’approche des fêtes de fin d’année, un spectacle musical plein de drôlerie et de poésie qui ravira petits, et grands !

 

Ce spectacle bénéficie d’une tarification spécifique : pour une place “enfant” à 13 €, une place gratuite pour un adulte accompagnant. Adulte supplémentaire : 13 €.

Réservation recommandée, directement dans notre site, dans la rubrique RESERVER,

ou en appelant le 06-60-42-19-43 ou le 06-07-29-91-97 (ASCL de Méré)

 


 

Logo_ASCL-JPG

          Concert organisé conjointement par RITMY

et l’ASCL de MÉRÉ.

 

 

 

 

            RITMY bénéficie du soutien de la SPEDIDAM

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-29iemes-saisons/la-boite-a-joujoux-a-mere/