Imprimer ce Page

François-Frédéric GUY et Tedi PAPAVRAMI, à Neauphle-le-Château le 19 novembre 2017

François-Frédéric GUY et Tedi PAPAVRAMI,

duo virtuose piano et violon,

à Neauphle-le-Château, le Dimanche 19 novembre 2017,

à 17h00 – Eglise Saint-Nicolas

 

Nous avons donné une ‘Carte blanche’ au grand pianiste François-Frédéric GUY.

Il nous a proposé 2 concerts, le premier où il a invité son complice de longue date le violoniste prodige Tedi PAPAVRAMI, ce 19 novembre à Neauphle-le-Château, et le second où il donnera un récital de piano, à Méré le 10 décembre.

 

Tedi Papavrami et François-Frédéric Guy (photo Cyrille Guir)

 

Pour son 1er rendez-vous, François-Frédéric GUY retrouve donc le violoniste Tedi PAPAVRAMI avec qui il se produit régulièrement et a enregistré l’intégrale de la musique de chambre de Beethoven.

 

François-Frédéric GUY , Piano

François-Frédéric GUY (photo Caroline Doutre)

 

Pianiste exceptionnel, François-Frédéric GUY est considéré comme un spécialiste du répertoire romantique allemand, et en particulier l’un des meilleurs interprètes de notre temps pour la musique de Beethoven dont il a enregistré les 32 sonates, l’intégrale de la musique de chambre avec Tedi PAPAVRAMI au violon et Xavier PHILLIPS au violoncelle, ainsi que les 5 concertos avec l’Orchestre Philharmonique de Radio-France dirigé par Philippe JORDAN.

Après des études au CNSM de Paris, auprès de Dominique Merlet, il se lance en 1999 dans une carrière de concertiste.

 

 

On a pu l’entendre sur les scènes les plus prestigieuses, à Vienne, Dresde, aux USA, Canada, à Tokyo…. et dans de nombreux festivals, en France comme à l’étranger : Festival de la Roque d’Anthéron, Berlioz, d’Automne à Paris, de l’Orangerie de Sceaux, de Lucerne….

ll mène une carrière internationale aux côtés des plus grands chefs (Philippe Jordan, Wolfgang Sawallish, Bernard Haitink, Daniel Harding, Esa-Pekka Salonen, Kent Nagano…).

Curieux de la musique de son temps, il se produit régulièrement dans les plus importants festivals de création.

Il s’oriente également vers la direction d’orchestre, tout en étant au piano, comme avec l’Orchestre Avignon-Provence et l’Orchestre de Chambre de Paris au Théâtre des Champs-Élysées.

Aujourd’hui, après Beethoven, François-Frédéric GUY poursuit sa quête d’absolu en se plongeant dans l’œuvre de Brahms, dont il a enregistré les sonates pour piano en 2016.

Tedi PAPAVRAMI, violon

Tedi PAPAVRAMI

 

Né en Albanie, Tedi PAPAVRAMI est arrivé très jeune en France.

Violoniste prodige, il commence le violon à l’âge de 5 ans, et à 11 ans il interprète en public le Concerto n°1 de Paganini. Puis il est invité à Paris où il y devient l’élève de Pierre Amoyal au CNSM de Paris.

A la faveur de plusieurs prix, Tedi entame à partir des années 1990 une carrière de soliste et de musicien de chambre.

Il a collaboré en tant que soliste avec des grands chefs d’orchestre tels que K. Sanderling, A. Papano, A. Jordan, E. Krivine, M. Honeck, F.X. Roth, Th. Fischer, G. Varga, M. Aeschenbacher…

En musique de chambre, il est pendant 9 ans membre du Quatuor Schumann : formation avec piano. Et il s’est produit en concert avec des partenaires comme Philippe Bianconi, Nelson Goerner, Maria-João Pires, Martha Argerich, Gary Hoffman, Marc Coppey, Paul Meyer, Lawrence Power….

Depuis 2011 il poursuit donc un travail autour des Sonates et Trios avec piano de Beethoven en compagnie du violoncelliste Xavier PHILLIPS et du pianiste François-Frédéric GUY avec lequel il se produit très régulièrement.

Tedi PAPAVRAMI est Diapason d’Or soliste instrumental de l’année 2014 et Choc Classica pour son disque solo consacré à Eugène Ysaÿe.

Désormais installé à Genève, Tedi occupe un poste de professeur de violon à la Haute Ecole de Musique depuis 2008.

 

Reconnu comme l’un des plus grands de la scène internationale, Tedi PAPAVRAMI et son Stradivarius de 1727 ‘Le Reynier’ (prêté par le groupe LVMH), au jeu aérien et fluide, entretient une réelle connivence avec François-Frédéric GUY.

 

Ils viennent d’enregistrer ensemble l’intégrale des sonates pour violon et piano de Beethoven (le coffret sortira le 6 octobre 2017).
Ce coffret complète et finalise pour François-Frédéric GUY l’enregistrement de l’intégrale de la musique de chambre de Beethoven.
 

 

 

 

 

 

Pour notre concert, ils nous offriront un programme entièrement consacré à Beethoven, avec 3 sonates qu’ils viennent donc de graver (sous réserve de modifications) :

  • la ‘Sonate n° 3 en mi bémol majeur’, et les célèbres ‘Sonate n° 5 en fa majeur ‘Le Printemps’, et ‘Sonate n° 9 en la majeur ‘À Kreutzer’

 

Ecoutons les justement dans un extrait de la fameuse Sonate n° 9 ‘A Kreutzer’, c’est formidable de vivacité…  juste un tout petit aperçu de ce qui nous attend durant le concert !

 

Et pour admirer toute la virtuosité de Tedi PAPAVRAMI, le voici dans cette magnifique interprétation du 3ième mouvement « La campanella » du Concerto No 2 de PAGANINI (c’était en 2010 à la ‘Folle Journée’ de Nantes).

Ne manquez surtout pas l’occasion, assez unique, d’admirer ce fantastique duo près de chez vous !

Il est d’ailleurs fortement recommandé de réserver ses places sans tarder, soit directement dans notre site, en allant dans la rubrique ‘RESERVER, 

ou en téléphonant au 06-48-69-21-89.

******************** 

Et n’oubliez pas le 2ième concert de sa ‘carte blanche’, où François-Frédéric GUY donnera un récital de piano, dédié à Beethoven et Brahms, c’est à MÉRÉ, le Dimanche 10 décembre 2017, à 17h00 en l’église Saint-Denis.

 


    

logo-sinlc-cor

 

Ce concert est organisé conjointement par RITMY et le Syndicat d’Initiative de Neauphle-le-Château.

 

 

LOGOS spedidam 2009

 

RITMY bénéfice du soutien de la SPEDIDAM

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-28iemes-saisons/ff-guy-et-t-papavrami-a-neauphle/