Imprimer ce Page

Thomas ENHCO et Ismaël MARGAIN, à Orgerus le 29 janvier 2017

Thomas ENHCO et Ismaël MARGAIN,

« Rencontre et révélation… »

à ORGERUS, le Dimanche 29 janvier 2017, à 17h00, Salle du Pré Romain

Deux jeunes prodiges, pianistes reconnus qui accumulent les prix, fous de musique classique comme de jazz, ces talents éclectiques étaient faits pour se rencontrer. 

Aux pianos, au violon et au saxo, ces deux artistes nous offriront un moment musical éblouissant. Ils nous feront partager des oeuvres de maîtres classiques, mais aussi des rythmes qui appartiennent au jazz… dont leurs propres compositions.

 

enhco-margain-1

Ismaël MARGAIN et Thomas ENHCO

Thomas ENHCO, piano et violon

Est-il utile de vous présenter Thomas ENHCO… ? Les fidèles de RITMY le connaissent bien maintenant. Par deux fois il s’est produit par nous, en décembre 2013 en duo piano-marimba avec Vassilena SERAFIMOVA, et en janvier 2015 en trio avec la soprano Caroline CASADESUS, sa mère, et le trompettiste David ENHCO, son frère. Deux concerts au grand succès au cours desquels on a pu admirer le talent fou de Thomas, au piano, aussi à l’aise avec le Jazz qu’avec du Classique !

Et, rappelez-vous, il était notre ‘Parrain’ des 26ièmes Saisons Musicales ! 

Mais revenons quand même sur son brillant parcours.

Né à Paris le 29 septembre 1988, Thomas ENHCO commence la musique à 3 ans par le violon et le piano et étudie le classique et le jazz.

A l’âge de 9 ans, il est invité par Didier Lockwood à jouer au festival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins. A 12 ans, il entre au CMDL, étudie parallèlement le piano classique avec Gisèle Magnan et intègre à 16 ans le CNSM de Paris en Jazz et Musiques Improvisées, dont il est renvoyé deux ans plus tard.

thomas-enhco-1

Thomas ENHCO

 

En 2010, Thomas ENHCO remporte le 3ème prix du Concours international de piano jazz Martial Solal et le Django d’Or 2010 « Nouveau Talent ». En 2011, il compose la musique du film Les Cinq Parties du Monde pour lequel il reçoit le FIPA d’Or de la meilleure musique originale. En 2012, il part vivre à New York où il enregistre avec Jack DeJohnette et John Patitucci, et produit pour Label Bleu un nouvel album avec son trio français, Fireflies, qui obtient de multiples récompenses.

En 2013, il est élu « Révélation Jazz de l’Année » aux Victoires de la Musique, est choisi par la Fondation BNP Paribas et joue pour la première fois au Festival International de Piano de la Roque d’Anthéron et au Festival Piano aux Jacobins.

En 2014, Thomas ENHCO se produit notamment à la Folle Journée de Nantes et de Tokyo, à l’Olympia, à New York, en Italie, en Chine, à Hong Kong, en Turquie, en Bulgarie, au Japon, au Danemark et en Finlande. Il signe en septembre 2014 chez Universal Music et enregistre son premier album piano solo, intitulé Feathers, qui sort chez Verve Records et est nommé aux Victoires du Jazz 2015 dans la catégorie « Album de l’Année ».

En 2015, il donne un concert au Théâtre du Châtelet pour mêler ses deux univers, jazz et classique, en jouant en solo et en invitant Henri Demarquette au violoncelle et Kurt Rosenwinkel à la guitare.
La même année, il enregistre pour Deutsche Grammophon avec la percussionniste classique bulgare Vassilena Serafimova, dans un duo explosif (piano et marimba), entre classique et jazz. L’album, intitulé Funambules, sort en avril 2016.

Depuis 2011, Thomas ENHCO donne environ 130 concerts par an sur 4 continents.

S’il se produit bien sûr souvent en solo, en tant que pianiste ou violoniste, Thomas ENHCO joue régulièrement en formations musicales variées :

  • Didier Lockwood and The Jazz Angels, avec le contrebassiste Simon Tailleu et le batteur Nicolas Charlier
  • Thomas Enhco Trio, avec le batteur Nicolas Charlier et le contrebassiste Chris Jennings
  • Trio Casadesus-Enhco, avec Caroline Casadesus et Thomas Enhco
  • Duo Thomas & David Enhco
  • Duo Thomas Enhco & Vassilena Serafimova (percussionniste bulgare, joue du marimba)

En 2017, il fera ses débuts en concerto avec l’Orchestre National de Lorraine, l’Orchestre de Pau Pays de Béarn et l’Orchestre Régional Avignon Provence, avec le Concerto en Fa et la Rhapsody in Blue de George Gershwin, le 24ème Concerto pour Piano (K.491) de Wolfgang Amadeus Mozart, Eros Piano de John Adams, et la création de son propre Premier Concerto pour Piano !!

Pour se faire plaisir, le voici dans « Letting you go », une composition de son dernier et magnifique album solo « Feathers » :

Ismaël MARGAIN, piano et saxophone

Adrien La Marca, Ismael Margain. Paris, 09/09/2014. Photo Caroline Doutre Ismael Margain. Paris, 09/09/2014. Photo Caroline Doutre

Ismaël MARGAIN

 

Ismaël MARGAIN est né en 1992 à Sarlat où il entame sa formation musicale (piano, flûte, saxophone, jazz, écriture…).

Le pianiste et chef d’orchestre Vahan Mardirossian avec qui Ismaël travaille depuis son plus jeune âge le présente à son ancien maître Jacques Rouvier qui le prépare au concours d’entrée au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Reçu à unanimité il choisit d’entrer dans la classe de Nicholas Angelich puis au départ de ce dernier de poursuivre sa formation auprès de Roger Muraro.

 

Lauréat du Concours International « Génération SPEDIDAM 2011 » sa version du 4ème concerto de Beethoven, primée par Aldo Ciccolini, l’amène à se produire au « Touquet International Music Masters » 2012.

Mais c’est au Concours International Long-Thibaud 2012 que le grand public découvre Ismaël : accompagné par l’Orchestre Philharmonique de Radio France, il joue le concerto n°23 de Mozart et obtient le Prix du public et le 3ème Grand Prix Marguerite Long remis par le président du jury Menahem Pressler.

 

 

Il est ensuite invité dans de nombreux festivals (« Paques à Deauville », « Chopin à Paris », « Pablo Casals » de Prades, au festival « Piano aux Jacobins » à Toulouse…) où il se produit en récital et en musique de chambre avec le Quatuor Hermès mais aussi Lise Berthaud, Edgar Moreau, Gérard Caussé, Alexandra Soumm, Marc Coppey, Guillaume Vincent… et Adrien La Marca qui l’invite à enregistrer en duo un disque Mendelssohn/Schubert/Schumann.

Il remporte le 1er Prix au Concours de la Société des Arts à Genève, puis il se produit en Allemagne au « Klavier Ruhr Festival », en Suisse et en Bulgarie, et part en tournée en Amérique Latine et aux Etats-Unis pour une série de récitals, concertos, et master class…

On peut l’entendre régulièrement en concert et en interview sur les ondes de Radio France dans les émissions d’Arièle Butaux, Gaëlle Le Gallic, Frédéric Lodéon…

Aux Victoires de la Musique 2015 il est nommé dans la catégorie ‘Révélation soliste instrumental’.

Le voici justement lors des Victoires 2015, il joue ‘L’Isle joyeuse’ de Claude Debussy :

Ismaël MARGAIN est artiste résident de la fondation Singer Polignac, et lauréat du prix de la Yamaha Music Foundation of Europe.

Il forme un duo de piano à quatre mains avec Guillaume Bellom et enregistre deux disques, consacrés à Schubert et Mozart (ffff Télérama) sous le label Aparté/Harmonia Mundi, en 2013 et 2014. Guillaume Bellom, né aussi en 1992, est d’ailleurs nommé cette année aux Victoires de la Musique, dans la même catégorie que l’a été Ismaël, attendons le verdict (le 1er février 2017).

Il a participé à un disque Mendelssohn enregistré en live à Deauville au Festival de Pâques – Août Musical, et paru en 2015.

Son premier album solo consacré à Schubert paraîtra début 2017.

Il recueille de très bonnes critiques auprès des médias :

“Elégance, sens de la narration, densité poétique transparaissent dans une exécution fébrile et pénétrante.”  Michel le Naour – Concert Classic

« Un dynamisme résolu et contagieux »  Gilles Macassar -Télérama

« Un extrême raffinement sonore et une éloquence déjà romantique… »  Emmanuelle Giunlani – La Croix

D’autres vidéos d’Ismaël MARGAIN, dans cet autre ARTICLE

 

margain-enhco-live1

Ismaël MARGAIN au piano, Thomas ENHCO au violon…

Pour notre concert, que ce soit avec deux pianos, en duo piano-violon ou piano-saxophone, nous aurons droit à de belles surprises… ils nous feront vibrer entre classique et jazz, des oeuvres de Mozart, Brahms… des standards du jazz, et même des compositions signées Enhco et Margain !!

Découvrons les 2 complices en piano à 4 mains, dans un improvisation à partir d’un thème célèbre, c’était au Sunside en 2014. Un vrai régal !

Un rendez-vous unique, une rencontre heureuse ou deux jeunes musiciens prodiges fusionnent, créent, s’expriment librement, sans frontière…

Une soirée brillante et étourdissante, à ne pas manquer !

*************************************************

Et n’oubliez pas notre concert suivant, le magnifique duo ‘HARPIAN’, avec deux brillantes interprètes Céline Gay des Combes à la harpe et Julia Froschhammer au piano.

Ce sera à Mareil-sur-Mauldre, le Dimanche 5 mars à 17h., en l’église St Martin.

 


LOGO BISCONCELLA 2013 300bpi

Concert organisé conjointement par

l’Association BISCONCELLA d’Orgerus et RITMY

 

 



LOGOS spedidam 2009

         RITMY bénéficie du soutien de la SPEDIDAM

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-27iemes-saisons/thomas-enhco-ismael-margain-a-orgerus/