Imprimer ce Page

Le Duo HARPIAN, à Mareil-sur-Mauldre le 5 mars 2017

Le DUO HARPIAN,

Harpe et Piano,

à MAREIL-SUR-MAULDRE, le Dimanche 5 mars 2017,

à 17h00,  Eglise Saint-Martin

Céline GAY Des COMBES (harpe) et Julia FROSCHHAMMER (piano) créent leur Duo HARPIAN en 2010 par passion pour la musique de chambre et par affinités humaines et artistiques, c’était lors de leurs études à la Haute Ecole de Musique de Lausanne.

Leur premier disque, sorti en 2013, avec des transcriptions ou oeuvres originales de Rameau, Ravel, Fauré, De Falla… est unanimement salué par la critique.

Il marque le départ d’une brillante carrière internationale, principalement en Europe et en Amérique, pour ce duo talentueux et plein de charme.

 

Julia Froschhammer et Céline Gay des Combes

 

En Suisse, elles se produisent dans de nombreuses villes et festivals, dont les « Printemps Carougeois » et  « Musique en Été » à Genève, ou dans le cadre du Festival « Orgues, Musique et Cîmes » en Valais.

C’est donc en août 2013 qu’elles enregistrent leur premier CD pour la maison de disques VDE-Gallo au Château Fallot à Lausanne. Ce disque les emmène notamment à être invitées par France Musique dans l’émission « Jeunes interprètes » en janvier 2015, puis dans « Leur Premier CD » en avril 2015. Leurs interprétations sont régulièrement diffusées sur les radios, dont Radio Classique.

En 2016, le compositeur Suisse, Jean Froidevaux, leur dédie une œuvre en deux mouvements : « Les Anges se baladent toujours par deux », qui est à leur programme de notre concert.

En octobre 2016, le Duo HARPIAN a été invité à se produire à Washington (USA).

Céline Gay des Combes – Harpe

Céline est titulaire des diplômes d’Enseignement, de Concert et de Soliste à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU) dans la classe de Chantal Mathieu.
Elle est lauréate de plusieurs concours : 1er prix du Concours Suisse pour les Jeunes Musiciens en 1999, lauréate au 1er Concours International Vera Dulova de Moscou en 2000, Bourse Marescotti en 2004, finaliste au « Concours International de harpe de la Cité des Arts à Paris » en 2005, 2ième prix au Concours National pour Trio Instrumental – « Prix Géraldine Whittaker » en 2008.
Céline partage son temps entre sa carrière de soliste, de chambriste et d’enseignante. Elle est soutenue dans ses projets par la Fondation Irène Dénériaz et Ernst Goehner.

La musique de chambre lui tenant très à cœur, Céline joue en Suisse, notamment au Festival d’hiver et d’été de Gstaad, New Year Gstaad festival, Festival Le Bois-qui-chante, comme à l’étranger (Colombie, USA, Italie, Espagne, France) avec ses différents ensembles dont le duo Deux en Harpe – avec Lindsay Buffington harpiste –, le Duo Harpian, ou encore avec la soprano Véronique Mercier.

 

 

Depuis 2013, Céline fait partie de l’orchestre Geneva Camerata. Ses différentes formations l’emmènent à partager la scène avec des artistes tels que June Anderson, Emmanuel Pahud, Daniel Hope, Marielle Nordmann, Stefan Rieckhoff, Brigitte Fossé ou Alain Carré.

Parallèlement, passionnée par la pédagogie, Céline a enseigné à L’Institut de Ribaupierre de Lausanne de 2001 à 2014 et enseigne au Conservatoire de l’Ouest Vaudois (COV), à Morges, depuis 2010, ainsi qu’au Conservatoire populaire de Genève depuis 2014. Elle est en outre Maître de Stage et tuteur de mémoire dans le cadre de la formation pédagogique des étudiants professionnels de la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU). Elle y enseigne également la harpe dans le cadre du CAS Willems depuis 2014.

Céline donne également des stages et master-class, dont celui dans le cadre du premier Festival de harpe de Bogota en 2013. Cofondatrice de l’Association Créativ’ Harp en 2012, elle organise et participe au « Conte de Jataka » aux côtés de Marielle Nordmann en mai 2013 au Théâtre de Beausobre, à Morges. Afin de faire découvrir à quel point la harpe possède plus d’une corde à son arc, de la dépoussiérer de ses clichés et par désir de toucher tout public, Céline crée plusieurs spectacles musicaux, dont « Il était une fois la harpe ».

Si vous voulez tout savoir sur la harpe, ses différents types, cliquez ICI

Julia Froschhammer – Piano

 

Née à Münich, Julia Froschhammer commence l’étude du piano à l’âge de six ans avec son père, le pianiste et compositeur Fritz Froschhammer.

Lauréate de plusieurs prix, elle obtient notamment le 1er Prix au concours « Jugend musiziert » en 1995. En 2000, elle gagne le prix du Concours international « Wolfgang Jacobi » en duo avec son frère Félix Froschhammer dans la catégorie violon et piano.

Après l’obtention de son diplôme artistique dans la classe de Vadim Suchanov au Conservatoire « Richard Strauss » de Münich, Julia entre en 2002 à la Haute école de Musique de Lausanne(HEMU) où elle intègre la classe de Jean-François Antonioli.

En 2005, Julia reçoit le « Prix Paderewski » ainsi que le « Prix Ganz“. La même année, elle obtient son Diplôme de Concert avec les félicitations du jury et conclut ses études en 2007 par l’obtention du Diplôme de Soliste.

Elle aime varier les formations et se produit très régulièrement tant en soliste (en récital ou avec orchestre) qu’en chambriste (du duo au quintet). Julia est amenée ainsi à jouer avec son frère Felix Froschhammer, violoniste pour leur Duo Froschhammer, ainsi qu’avec Magdalena Morosanu, violoncelliste pour leur Trio Léman qui les conduisent à donner de nombreux concerts à travers l’Europe (entre autres le Festival « Timisoara muzicala », « Victoria International Arts Festival » ou « Athénée Roumain », Bucarest).

En solo et avec Fabio Antoniello, ténor, elle participe à plusieurs reprises au Festival « Piano à St Ursanne ». Avec sa partenaire Céline Gay des Combes, harpiste, elle donne des concerts dans des nombreuses villes de Suisse et festivals et enregistre un disque.

Elle participe à de nombreuses master-classes, notamment celle de Pierre Amoyal et Pavel Gililov dans le cadre de l’ « Académie de Musique » de Lausanne, ou de Jean-François Antonioli en Italie, de Avedis Kouyoumdjian, ou encore celle de « Trio di Trieste » à l’ »Accademia Musicale Chigiana“ à Sienne où elle reçoit par ailleurs un « Diploma di Merito ».

Parallèlement à sa carrière de concertiste, Julia consacre une partie de sa passion musicale au travers de l’enseignement, en étant notamment professeure de piano au sein de l’Institut de Ribaupierre à Lausanne.

En artiste accomplie, Julia se réalise également dans la peinture. Ses oeuvres sont présentées dans sa galerie d’art internet JuArt, et elle est régulièrement invitée pour des expositions en Suisse et Allemagne et fait également des illustrations pour des éditions des partitions (Edition Elm).

 

Leur disque paru en 2013

 

Céline et Julia nous ont préparé un très beau programme, riche et diversifié, avec des oeuvres de multiples époques, composé de transcriptions et de pièces originales pour leurs 2 instruments :   (sous réserve de modifications)

  • Enrique Granados / Carlos Salzedo : Danse Espagnole Op. 37 No 5
  • Jean-Philippe Rameau (1683-1764) / arr. F. Froschhammer :  Pièces de clavecin  ( L’égyptienne  /  Les tendres plaintes  /  Le rappel des oiseaux )
  • Jean Froidevaux : Les anges se baladent toujours par deux (2016)  1 – Charmantes rencontres   2 – Au jardin des délices et merveilles
  • Fritz Froschhammer : 5 Variations sur la chanson japonaise « Sakura, Sakura »
  • Frank Martin : Petite marche blanche et trio noir (1937)  –  Les grenouilles, le rossignol et la pluie (1937)
  • Maurice Ravel : Ma mère l’oye  ( Pavane de la belle au bois dormant / Petit poucet / Laideronnette, impératrice des pagodes (Le serpentin vert) / Le jardin féerique )
  • Maurice Ravel : Introduction et Allegro pour Harpe et Piano M. 46
  • Astor Piazzolla / arr. Fritz Froschhammer : Bordel 1900 (Histoire du Tango)
  • Louis-Moreau Gottschalk (1829-1869) / arr. Fritz Froschhammer : Jota Aragonesa
  • Manuel de Falla / arr. Fritz Froschhammer : Danse rituelle du feu

 

Nous pouvons dès à présent les écouter dans une transcription (par Fritz Froschhammer) d’une oeuvre pour clavecin de Jean-Philippe Rameau « Le rappel des oiseaux » (‘Festival orgue et cimes’ de 2014, église de Trient).

 

 

Et dans cette interprétation de la « Danse-espagnole N° 5 » de Enrique Granados.

 

 

Il est peu fréquent de pouvoir écouter la harpe en musique de chambre, mais nous aurons la chance, grâce à une grande interprète, de pouvoir apprécier sa sonorité si particulière, toute en légèreté et en finesse.

Ne manquez pas ce duo d’une réelle sensibilité et d’une belle originalité !

Il est conseillé de réserver vos places, directement dans notre site, dans la rubrique RESERVER, ou en appelant le 06-60-77-75-00

*************************************************

N’oubliez pas notre concert suivant, le SpiriTango Quartet, quatre virtuoses au service du sensuel tango argentin…

Ce sera à Richebourg, le Dimanche 26 mars à 17h., salle Edith Piaf.

 


 

Concert organisé conjointement par RITMY et l’Ecole de Musique de Mareil-sur-Mauldre.

 

 

 

          RITMY bénéficie du soutien de la SPEDIDAM

 

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-27iemes-saisons/duo-harpian-a-mareil/