Imprimer ce Page

Concert Familial – BABAR, à Orgerus le 3 avril 2016

« Histoire de BABAR, le petit éléphant »

Concert Familial, à ORGERUS, le Dimanche 3 avril 2016,

à 16h00, Salle du Pré Romain

Les créateurs Jean de Brunhoff (« L’Histoire de Babar le petit éléphant ») et Francis Poulenc nous ont laissé ce chef d’œuvre qui a marqué, depuis 1931 pour le conte, et 1946 pour la musique, toutes les générations.

Babar est un conte magique, dans lequel tous les animaux parlent, réfléchissent et agissent.

L’histoire, facile pour les enfants, est accompagnée par la musique intelligente, subtile et pleine d’humour de Francis Poulenc, jolie et simple, elle réunit un piano, un violon, la voix, et une contrebasse.

Elle sera interprétée de façon très originale et humoristique par la ‘Compagnie Petit Théâtre et Opéra’ d’ Alexandre STAJIC, son directeur artistique.

Babar-Wallpapers - WEEZ

Spectacle musical et vivant, mis en scène par Alexandre STAJIC, avec trois musiciens et une conteuse et chanteuse.

Voici comment il présente le spectacle :

« J’ai réuni mon imagination de metteur en scène avec mes capacités de musicien, car j’ai compris avec mon esprit d’enfant, qu’il ne suffit pas de raconter l’histoire deBabar.

J’ai ajouté des personnages de la forêt : le corbeau et le renard, le lapin et la tortue, la lune et la chouette. D’autres éléphants et habitants de la forêt sont témoins de la naissance et de la vie de Babar. Ils jouent, racontent et ajoutent à notre histoire un côté très visuel qui amuse les enfants.

J’ai gardé scrupuleusement le texte de Jean de Brunhoff et la musique de Francis Poulenc. Je l’ai embelli et lui ai donné plus d’imagination.

Visuel Babar

 

Visuellement beaucoup plus riche et musicalement plus élaboré grâce à une transcription pour violon, contrebasse, voix et piano, ce chef d’œuvre est complètement mis au goût du jour.

Plus dynamique, plus vivant, beaucoup plus visuel et très comique, cette histoire tendre et drôle vit une nouvelle naissance.

Pour arriver à cette magie de la forêt, je me sers de masques d’animaux conçus à Venise pour ce spectacle. »

 

 

Côté musique, la composition narrative de Francis Poulenc se présente comme une suite ininterrompue d’images pianistiques, les formes musicales les plus diverses se succèdent :

  • Berceuse éléphantesque, chantée par la mère de Babar, que celui-ci se rappelle ensuite en pleurant
  • Valse musette de la pâtisserie
  • Marche du mariage de Babar, célébré par toute une collection d’accords pompeux
  • Polka dansante, jouée le soir de ce même mariage
  • Nocturne final en forme de rêverie lunaire

babar

Les créateurs Jean de Brunhoff et Francis Poulenc nous ont laissé ce chef d’œuvre qui a marqué depuis des décennies toutes les générations. Babar a été traduit dans toutes les langues, et nous est offert sous des versions toujours nouvelles : dessin animé, cinéma, théâtre…

Voici une interprétation illustrée du conte, racontée par Héléna avec Louis Sauter au piano :

Et pour prolonger le plaisir des petits… et des grands, un goûter sera offert à la fin du spectacle…

Un spectacle ‘magique’ dans le monde des animaux, vraiment inoubliable pour les enfants…  mais que les parents pourront revoir avec émotion tant il sera plein de surprises et d’originalité !

 **************

Ce ‘concert familial’ bénéficie d’un tarif exceptionnel :  c’est seulement 13€ pour un enfant, et il peut inviter 1 adulte; et c’est aussi 13€ pour tout adulte supplémentaire.

Le nombre de places étant limité, les réservations sont fortement recommandées :

  • soit dans notre site (réservation en ligne sécurisée et sans frais ajoutés), en allant dans le rubrique RESERVER,
  • ou en téléphonant au 06-81-98-28-62

 

LOGO BISCONCELLA 2013 300bpi

 

Concert organisé conjointement par

l’Association BISCONCELLA d’Orgerus et RITMY

 

 

 



RITMY bénéficie du soutien du Conseil Départemental des Yvelines, et de la SPEDIDAM

 

DPT YVELINES 80MM RVB JPEG

LOGOS spedidam 2009

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-26iemes-saisons/familial-babar-orgerus-avril-2016/