Imprimer ce Page

Le Trio CASADESUS – ENHCO à Orgerus, le 18 Janvier 2015

« Du classique au Jazz »

Le Trio Casadesus-Enhco, aventure musicale et familiale,

entre tradition Classique et culture Jazz,

le dimanche 18 janvier 2015, à Orgerus, à 17h., Salle du Pré Romain

 

Composé de Caroline Casadesus (soprano), Thomas et David Enhco, ses deux fils (piano et trompette), le Trio fait éclater les frontières entre les genres, en explorant aussi bien le grand répertoire classique que les standards du jazz et la création originale.

Il passe d’Haendel à Bizet, de Kurt Weill à Chopin, de Puccini à Enhco ou encore de Purcell à Miles Davis… instruments et voix en trio, duo ou solo.

Trio casadesus-enhco

« C’est avec un immense plaisir et une réelle émotion que je partage la scène avec mes deux fils David et Thomas. La musique est devenue leur langue maternelle et notre terrain de jeu favori. Héritière d’une grande famille de culture essentiellement « classique », j’ai tenu à leur donner, dès le plus jeune âge, les moyens d’embrasser la rigueur de la tradition classique et la liberté de l’improvisation.
Notre raison de vivre: une histoire de transmission, une histoire de famille, une histoire d’amour que nous partageons avec bonheur. »     Caroline Casadesus

Parcours Croisés

Caroline Casadesus, la mère, née dans une famille d’artistes, se tourne vers le chant après des études d’histoire. Avec différentes formations symphoniques, elle interprète aussi bien les grands airs du répertoire lyrique que les compositeurs contemporains.

En 2005, elle présente un spectacle explosif, Le Jazz et la Diva, mis en scène par Alain Sachs, au Théâtre de la Gaieté-Montparnasse à Paris, qui ne tardera pas en 2006, à être nominé aux Victoires de la Musique et à remporter le Molière du spectacle musical. De 2008 à 2010, ses deux fils la rejoignent pour un deuxième volet du spectacle, Le jazz et la Diva Opus 2, pour 200 représentations en France et à l’étranger, devant plus de 100 000 spectateurs.

David Enhco (trompette) et Thomas Enhco (violon et piano), jeunes virtuoses, ont suivi, chacun de leur côté, une double formation classique et jazz au Centre des Musiques Didier Lockwood et au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Ils ont déjà enregistré cinq disques et ont donné de nombreux concerts en France (Salle Pleyel, Théâtre des Champs-Elysées, Olympia, Festival de Marciac) comme à l’étranger (Etats-Unis, Maroc, Chine, Japon, Burkina-Faso, Algérie, Cambodge…).

Caroline Casadesus

Caroline Casadesus

Née dans une famille d’artistes, Caroline Casadesus se tourne vers le chant après des études d’histoire.
Avec un large répertoire lyrique, la soprano se produit régulièrement en récital avec notamment Bruno Rigutto au piano, dans des œuvres de Brahms, Schumann, Mahler, Poulenc, Chausson ou Ropartz et interprète aussi les grands airs d’opéra de Mozart, Verdi, Puccini…

Avec différentes formations symphoniques, elle chante l’oratorio (les requiem de Verdi, Brahms, Mozart, Fauré…), elle tourne en Europe, en Russie, aux Etats-Unis avec les Quatre derniers lieder de Strauss, les Wesendonck lieder de Wagner, les Bachianas Brasileiras de Villa-Lobos, les grands airs du répertoire lyrique, mais interprète aussi les compositeurs contemporains comme Dominique Probst, Dominique Préchez, Xavier Goulard, et Didier Lockwood.

Elle débute une riche collaboration avec le violoniste jazz. Ils se produisent régulièrement en concert ensemble notamment dans le spectacle Omkara (avec le danseur indien Raghunath Manet), en trio avec Dimitri Naïditch au piano, dans un répertoire allant du classique au jazz en passant par la création originale.

Avec la comédienne Catherine Chevallier, elle crée « Bella Donna », spectacle rassemblant art lyrique, danse, comédie et musique improvisée.
Pour le disque, elle interprète Béryl (B.O. du film les enfants de la pluie chez MK2 Music), musique originale de Didier Lockwood.

En mai 2004, son disque « Hypnoses » sort chez Universal Classics. Les 13 mélodies symphoniques composées sur mesure par Didier Lockwood, explorent les tourments amoureux d’une femme, sur des poèmes de René Char, de Louis Aragon, de Georges Pérec, mais aussi du compositeur qui ne cesse de surprendre par une créativité d’une stupéfiante richesse.

En 2005 elle enregistre « Passion à visage d’homme » de Dominique Prechez qui sort chez Ames (distribué par Harmonia Mundi). Pour le disque elle grave Requiem de Xavier Goulard en 2006.

Avec Didier Lockwood et Dimitri Naïditch, elle s’installe au théâtre Pépinière-Opéra à Paris, du 25 mai au 30 juin 2005, puis à la Gaîté Montparnasse d’octobre à décembre 2005 dans un spectacle explosif, « le Jazz et la Diva », mis en scène par Alain Sachs, qui raconte avec humour la rencontre surprenante entre le violoniste de jazz et la chanteuse classique et la cohabitation apparemment improbable de leurs deux univers musicaux !

Salué par une presse unanime, ce spectacle est nommé aux victoires de la musique 2006, et remporte le Molière 2006 du spectacle musical, il est repris au Théâtre Tristan-Bernard de novembre 2006 à janvier 2007, puis en tournée nationale et internationale. Le disque du spectacle sort chez Ames, en 2006.

Pour France 2, elle interprète le rôle d’Esther dans « Le Sanglot des Anges », film réalisé par Jacques Otmezguine ; elle y incarne une diva des années 60 aux côtés d’artistes prestigieux comme Ruggero Raimondi, Ludmila Mikaël, Marthe Keller…

Ce chemin atypique lui autorisent les plus belles rencontres musicales. Caroline Casadesus se produit régulièrement avec ses fils Thomas Enhco (pianiste et violoniste et compositeur) et David Enhco, (trompettiste et compositeur), jeunes virtuoses du classique et du jazz.

Confortés par le Molière du premier spectacle, Caroline Casadesus et Didier Lockwood créent « Le Jazz et la Diva Opus 2 », accompagnés de David et Thomas Enhco à la Gaîté Montparnasse pendant plus de 130 représentations, devant 40 000 spectateurs, d’octobre 2008 à avril 2009 puis ils partent en tournée pour plus de 60 représentations et 60 000 spectateurs pendant la saison 2009- 2010.

Le spectacle est nommé aux “Globes de Cristal 2010”. Le disque du deuxième opus sort en 2008 chez Ames.

Parallèlement, Caroline Casadesus interprète à plusieurs reprises les Quatre derniers Lieder de Strauss à Paris et en région parisienne, le Requiem de Brahms, et continue de se produire en récital.

David Enhco

David Enhco

David Enhco, né en 1986, appartient à cette génération de jeunes musiciens dont la musique et l’énergie nous touchent profondément. Son univers, aux influences multiples, n’est pas seulement une musique que l’on écoute mais une musique que l’on vit, qui nous interpelle.

Trompettiste virtuose, compositeur, son album, «La Horde», est sorti chez Cristal Records / Harmonia Mundi en février 2013. Entouré de trois musiciens exceptionnels, Roberto Negro (piano), Florent Nisse (contrebasse) et Gautier Garrigue (batterie), ils offrent ensemble une musique recherchée et profonde qui dégage une formidable énergie.

David Enhco est aussi le créateur de projets musicaux résolument originaux : en juin 2012, avec « The Amazing Keystone Big Band », sur une commande du festival « Jazz à Vienne », avec Bastien Ballaz, Jon Boutellier et Fréderic Nardin, il propose à 6000 enfants une adaptation jazz de « Pierre et le Loup » qui fait découvrir l’improvisation, les instruments et les genres du Jazz à travers l’œuvre de Prokofiev. Chant du Monde et Harmonia Mundi, enthousiasmés par le projet, vont produire le disque et un livre de ce spectacle (sortie prévue en septembre 2013).

En juillet 2012, il donne une série de concerts dans le cadre du Festival de Radio France de Montpellier en duo avec son frère Thomas Enhco. Il enregistre aussi une musique de film pour Sarah Moon.
En août 2012, il participe à la création d’un septet avec la chanteuse Cécile McLorin Salvant (Premier Prix du Concours Thelonious Monk) et donne avec elle une série de concerts à l’Opéra de Lyon et à Paris. Il joue aussi avec son propre quartet dans divers festival, en direct sur Radio France et gagne le Premier Prix du Concours de jazz de Montauban.

En 2011, il a créé avec Marie-Claude Pietragalla « Les Diables Verts », un spectacle mêlant jazz, électro, hip hop, danse et poésie autour du texte « La nuit des jeunes gens », de Louis Aragon.

En 2010 et 2011, il participe à la création du spectacle « Le Jazz et la Diva Opus II », mis en scène par Alain Sachs (plus de 200 représentations pour plus de 100 000 spectateurs).
Pendant l’hiver 2011, avec le « Trio Casadesus-Enhco », formé avec Caroline Casadesus et Thomas Enhco, il fait une tournée d’un mois à l’étranger, dans un répertoire à la croisée de la musique classique et du jazz.

En 2011 et 2012, il tourne avec Didier Lockwood en trio acoustique et dans son quintet « The Jazz Angels ».

Après une double formation classique (avec Pascal Clarhaut, soliste de l’Opéra de Paris) et jazz (au Centre des Musiques Didier Lockwood), David Enhco a été invité à jouer à travers le monde dans des formations allant du duo au big-band. Les Etats-Unis, le Japon, le Chine, le Maroc, le Cambodge, les Philippines, l’Allemagne, l’Italie, la Suisse, le Luxembourg, l’Algérie, la Belgique, la Roumanie, l’Espagne, le Portugal et le Burkina-Faso, la Syrie, la Jordanie, le Liban et Israël sont parmi les pays qui l’ont récemment accueilli.

Il a joué aux côtés d’artistes tels que Mike Stern, Johnny Griffin, Toots Thielemans, Marie-Claude Pietragalla, Biréli Lagrène, Martin Taylor, Liz McComb, Rhoda Scott, Billy Cobham, Sylvain Luc, Didier Lockwood, Caroline Casadesus, Michel Hausser, Maurane, etc.

En septembre 2014 est sorti son nouveau disque, en quartet : « Layers », unanimement salué par la critique du monde du jazz !

David Enhco propose une approche de la musique où la virtuosité, jamais une fin en soi, est au service du lyrisme et de l’émotion.

David Enhco se produit en concert avec les formations suivantes :

– David Enhco Quartet (avec Roberto Negro, piano, Florent Nisse, contrebasse, et Gautier Garrigue, batterie)

– Duo Enhco Brothers (avec Thomas Enhco, piano)
– Trio Casadesus-Enhco (avec Caroline Casadesus, soprano lyrique et Thomas Enhco, piano)

– The Amazing Keystone Big-Band

Thomas Enhco

Thomas Enhco

Thomas Enhco est né à Paris en 1988. Il commence le violon à 3 ans et le piano à 6 ans, étudie le classique et le jazz dans les deux instruments, écrit ses premières compositions et donne ses premiers concerts au sein d’un groupe d’enfants.

En 1998, à l’âge de neuf ans, il est invité par Didier Lockwood à jouer au festival de Jazz d’Antibes Juan-les-Pins.

À 10 ans, il interprète de petits rôles dans des films ; à 12 ans, il entre au Centre des Musiques Didier Lockwood en piano et violon. Il étudie le piano classique avec la concertiste Gisèle Magnan, et intègre le CNSMDP en Jazz et Musiques Improvisées à 16 ans.

À 14 ans, il forme son propre groupe, puis il compose et enregistre son premier album, Esquisse (parrainé par Peter Erskine), paru en mars 2006 chez Ames/Harmonia Mundi ; la même année, il est élu Talent du Fonds d’Action Sacem.

Depuis, il donne de nombreux concerts en France et dans le monde entier (Chine Japon, Cambodge, Philippines, USA, Maroc, Algérie, Liban, Burkina-Faso…), au piano comme au violon, et est régulièrement l’invité des chaînes de radio et de télévision françaises. Il crée le spectacle Le Jazz et la Diva Opus II, mis en scène par Alain Sachs (plus de 200 représentations en France), et fait partie du groupe de Didier Lockwood.

Lors d’une tournée au Japon en 2008, il est repéré par Itoh « 88 » Yasohachi, l’un des plus grands producteurs de jazz japonais, qui décide de produire son deuxième album, Someday My Prince Will Come, sorti en juillet 2009 au Japon (Blue in Green/Universal) et en mars 2010 en France (Ames/Harmonia Mundi). Cet album, élu « Must TSF Jazz » et « Django d’Or », est un succès public, critique et médiatique. Avec son nouveau trio de jeunes musiciens (Nicolas Charlier à la batterie et Chris Jennings à la contrebasse), Thomas Enhco explore et mélange les éléments qui font sa culture (jazz, musique classique, pop et musiques du monde) avec une intelligence et une énergie fantastiques. Il forme également, avec la jeune percussionniste classique Vassilena Serafimova, un duo explosif (piano et marimba) qui se produit dans de prestigieuses programmations de musique classique (Festival Classique au Vert, Pianoscope, Les Concerts de Poche…).

En octobre 2010, Thomas Enhco remporte le 3ème prix du Concours international de piano jazz Martial Solal. En novembre, il remporte le Django d’Or 2010 « Nouveau Talent ». La même année, il compose la bande originale du film Aux Arts, Citoyens !. Tout au long de l’année 2011, il est, en solo, duo et trio, à l’affiche de salles et de festivals en France, au Liban, en Syrie, en Jordanie, en Russie, en Espagne, au Canada, en Nouvelle- Calédonie, au Japon, à Madagascar, en Algérie, aux USA… Il donne cette année-là plus de 130 concerts dans 14 pays et sur 4 continents, et compose la bande originale du film Les Cinq Parties du Monde de Gérard Mordillat.

L’année 2012 a débuté par la remise du FIPA d’Or 2012 de la Meilleure Musique Originale pour le film Les Cinq Parties du Monde, et l’enregistrement à New York d’un album en trio avec Jack Dejohnette (Miles Davis, Keith Jarrett…) et John Patitucci (Chick Corea, Wayne Shorter…), produit par Itoh « 88 » Yasohachi pour le Japon.

Surtout, Thomas Enhco a produit et enregistré un nouvel album de compositions originales, en compagnie du canadien Chris Jennings (contrebasse) et du belge Nicolas Charlier (batterie). Ce nouvel opus, intitulé « Fireflies », est sorti à l’automne 2013 chez Label Bleu. On peut déjà en dire qu’il prend résolument la direction très personnelle et très forte de Thomas Enhco : une musique entièrement originale, un lyrisme puissant allié à une grande finesse narrative, et de la profondeur, à la frontière entre le jazz et la musique classique.

Thomas Enhco se produit en concert avec les formations suivantes :

– Thomas Enhco Trio (avec Chris Jennings, contrebasse, et Nicolas Charlier, batterie)

– Duo Thomas Enhco et Vassilena Serafimova (piano et marimba)
– Thomas Enhco piano solo
– Duo Enhco Brothers (avec David Enhco, trompette)
– Trio Casadesus-Enhco (avec Caroline Casadesus et Thomas Enhco)
Les voici tous trois à l’oeuvre, dans un medley classique-jazz :

 

Ne manquez pas ce concert vraiment exceptionnel près de chez vous, vous ne serez pas déçus !

 

LOGO BISCONCELLA 2013 300bpi

Ce concert est organisé conjointement par RITMY et l’association  BISCONCELLA  à  Orgerus

 

 

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/tout-sur-les-25iemes-saisons/le-trio-casadesus-enhco-a-orgerus-le-18-janvier-2015/