↑ Revenir à LES SAISONS PASSÉES

Imprimer ce Page

QUAI N°5

SALLE DES FÊTES, MAULE, le 5 février 2011

C’est la première fois que RITMY propose un concert à MAULE…

Maule

 

 

Alors, pour rendre cette « première » tout aussi inoubliable que très festive, RITMY a choisi un groupe de musiciens, à la fois excellentissime (RITMY oblige…) et pas comme les autres.

Le 5 Février, vous pourrez donc applaudir 5 virtuoses passionnés…

Ils le sont autant par leur instrument que par les pages des grands compositeurs que l’Histoire a semé sur leur chemin…

De plus, ils ont le sens de la fête, du bonheur de jouer ensemble…

Et de dérailler allégrement dans de folles variations, comme en témoigne cette séquence des VICTOIRES DE LA MUSIQUE 2010 : QUAI N°5 !

 

Entre jazz et classique?... Quai n° 5 !

Entre jazz et classique?… Quai n° 5 !

Du QUAI N°5, vous irez, à train d’enfer, tels les disciples-sorciers d’Harry POTTER en route vers POUDLARD, vous embarquer dans une  odyssée musicale qui vous emmènera d’un bout à l’autre de la planète tout en brassant cultures, instruments et musiques populaires en tous genres.

Mais lorsque QUAI N°5 relève le défi de mêler Bach à la musique brésilienne ou Mozart au style yiddish, c’est toujours avec goût et malice. Ce tact, cette finesse, autorisent à donner  une autre image des compositeurs classiques. Pourtant bien camouflées, leurs œuvres sont toujours reconnaissables sous les habits de salsa, de tango, de blues ou encore de tzigane que leur font revêtir les 5

Schubert ressuscité à Rio par la grâce d’une bossa mémorable, Mozart revisité par le tango et la milonga, Carmen réincarnée au coeur de la Russie, Borodine et ses « Danses polovtsiennes » plus remuantes que jamais, c’est, entre autres, quelques unes des aventures dans lesquelles les cinq musiciens de Quai n°5 vous plongeront.

Quelle meilleure passerelle entre les cultures et les générations que d’amener les Grands Maîtres du passé sur de nouveaux rivages ?… Et en d’autres temps que les leurs…

C’est tout QUAI N°5 !

Et c’est pétillant de talent !

Le Concert de RITMY

Au cours de cette soirée vous entendrez quelques uns des morceaux de leur répertoire…

Ce menu appelle tout naturellement les remarques suivantes : c’est court, c’est varié, c’est tentant…

Et cette jolie surprise musicale nous est offerte par…

QUAIN°5 GROUPE

Stéphane LOGEROT… contrebasse, guitare

Q5 Les deux

Il est le fondateur de QUAI N°5 et celui qui, par des compositions originales, s’inspirant de thèmes classiques célèbres, a eu l’idée folle de convier les maîtres du passé à survoler la planète entière. Il a réuni quatre autres musiciens classiques de premier plan, qui ont choisi, embarqués parallèlement du QUAI N°5, de faire fi des frontières de la musique pour se lancer dans un improbable parcours, dressant des passerelles entre les cultures et les générations, en un brillant jeu de « trompe-l’œil ».

Premier Prix de contrebasse du CNSM de Paris et membre de l’Orchestre National de France depuis 1994, il est également reconnu en tant que chambriste et improvisateur. Partenaire de groupes et musiciens tels que le trio Wanderer, les quatuors Borodine et Modigliani, Richard Galliano, le Fine Arts Quartet, Fazil Say ou encore Yuri Bashmet et Daniel Hoppe, on le retrouve également en compagnie de Michel Legrand, Harry Connick Jr. ou bien sur les albums des chanteuses Juliette et Régine.

Au travers des morceaux qu’il écrit pour ce groupe, il réunit ses deux passions, la musique classique et les musiques populaires.

Romain DESCHARMES… piano

Premier Grand Prix lors du Concours International de Dublin, Romain DESCHARMES se produit alors en récital sur plusieurs scènes prestigieuses : Carnegie Hall à New York, Wigmore Hall à Londres, National Concert Hall à Dublin, Minato Mirai Hall à Yokohama, Tsuda Hall à Tokyo.

Vinh PHAM… violon

Né à Paris d’une famille d’origine vietnamienne et très artiste, Vinh PHAM débute le violon à 7 ans, donne son premier concert en Soliste à 13 ans pour être déjà à 15 ans lauréat de plusieurs grands concours internationaux. Diplômé de l’IMMA-Gstaad, il a étudié, joué en soliste et musique de chambre avec les plus grands maîtres: Yehudi Menuhin, Alberto Lysy et surtout Ivry GITLIS (véritable idole de son enfance!) qui le choisira pour jouer à ses côtés dans le film de Claude Edelmann « Un violon dans la tête » (1992). Membre du Quatuor PHAM (quatuor avec piano, avec son frère et ses soeurs), du Trio LEHMANN, de ALPHA Ensemble et de l’Ensemble CAMPANA, entre autres; violon-solo permanent ou invité de nombreux orchestres, parallèlement à une activité intense de « chambriste », Vinh PHAM se produit de plus en plus en récital et en soliste. Il a rejoint QUAI n°5 en 2008.

Paul MINDY… percussions

Q5-PaulMINDY Percussionniste, certes mais aussi chanteur, compositeur et professeur titulaire d’enseignement artistique au Conservatoire National d’Aubervilliers – la Courneuve, Paul MINDY est l’un des éminents spécialistes des musiques du Brésil vivant en France. Animant de nombreuses master-class dans le monde entier, il reçoit en 1988 le Prix Georges Brassens et se produit en tant que chanteur à L’Olympia à cette occasion. En 2002 le Prix de l’Académie Charles Cros le couronne pour sa qualité d’arrangeur.

Il a joué avec Richard Galliano, Trilok Gurtu, Ayrald Petit, Carlo Rizzo, Franck Tortillier, Dave Samuel, Baden Powell, ou encore avec Nicia Ribas d’Avila, l’un de ses maîtres et inspirateurs.

Jean-Luc MANCA

Prix de la SACEM en 1978,  Jean-Luc MANCA remporte le Premier Prix duConcours International de Genève et enregistre en 1983 l’intégrale du programme qui lui a valu, à la Coupe mondiale de l’accordéon, à Linz, en Autriche, le Premier Prix.

Après deux ans d’étude à Moscou, il partage son activité professionnelle entre l’enseignement au Conservatoire National de Région de Grenoble et sa carrière de concertiste qui l’amène à se produire avec l’Opéra National de Lyon, l’Orchestre National de France… Les compositeurs R.Gagneux, G.Finzi, G.Scordialo, J.Truhlar, P.Sciortino lui ont dédié des pièces.

DISCOGRAPHIE

Si l’interprétation de cette bande de cin… q ! vous a plu, sachez qu’ils ont produit un très bon album qui s’achète soit à la FNAC (CLIQUEZ ICI), soit chez AMAZON (CLIQUEZ LÀ), soit… Mais là on donne notre langue au chat !

UN SOIR DE FOLIE AVEC QUAI N°5…

Q5 géné2

À l’invitation de l’ACIME et de RITMY, ce sont cinq grands virtuoses de la musique classique qui ont régalé les spectateurs de la Salle des Fêtes de MAULE, pleine non à craquer (sécurité oblige!) mais à faire pousser des dizaines de sièges !

Allez disons-le tout de go : régalé est un faible mot… Vous pouvez lire tous les descriptifs du monde, écoutez les albums édités avec tout le perfectionnisme possible, rien ne remplace le contact direct, la relation sensuelle que confèrent la rencontre d’instrumentistes, qu’ils jouent en soliste ou en orchestre, avec une salle qui rentre petit à petit en pleine complicité avec ce qu’ils interprètent.

Comme l’a dit Stéphane LOGEROT, les grands compositeurs se sont souvent inspirés de thèmes populaires. Les retransformer pour vouloir les « populariser » n’est qu’un juste retour des choses, en somme. Il y a toutefois une condition essentielle et parfaitement remplie ici, c’est que la qualité soit au rendez-vous… Cela explique pourquoi, à Maule, de morceaux en morceaux, il était patent que l’enthousiasme de la salle montait comme lait sur le feu…

Stéphane LOGEROT, qui est tombé dans la musique en naissant puisque son grand-père et son père ont marqué l’histoire de la contrebasse, n’a jamais voulu se cantonner à « la musique classique », considérant que tous les sons organisés par l’homme pouvaient être dignes d’intérêt à condition qu’il y ait dans leur création comme dans leur exécution, une qualité musicale intrinsèque et évidente, celle dont Platon a essayé de comprendre l’universalité… C’est lui qui avec passion a composé les membres de ce QUAI, lui encore qui a « arrangé » les grands classiques que nous avons entendus : finesse, élégance et respect sont les trois clefs qu’il appose aux partitions qu’il distribue à ses musiciens…

Vinh PHAM a une origine musicale très semblable. Il est né dans la musique puisque dans une famille de musiciens. Son violon est une sorte de sixième membre tant il le « possède », cordes et âme. L’entendre est un ravissement qui fait immanquablement penser à l’histoire de l’Empereur et du Rossignol… Stéphane donne une large part au violon dans ses « revisitations ». Il est évident qu’il faut toute l’aisance technique et la subtilité aérienne de Vinh pour leur donner leur pleine mesure.

Romain DESCHARMES qui fut le vainqueur du Grand Prix Européen de Piano Vlado Perlemuter en 2007, est un soliste qui monte… Il a peine trente ans mais possède les 88 touches de son piano sur le bout des doigts, le faisant ronfler ou ronronner avec une étonnante sensibilité… Il fallait entendre le Prélude de Chopin que Stéphane laisse pour une grande part intact avant d’entamer une délicieuse variation, pour sentir à quel point Romain est un pianiste techniquement solide et véritablement inspiré…

Paul MINDY est un percussionniste spécialiste des musiques brésiliennes et afro-brésiliennes, formé auprès des grands maîtres africains et brésiliens, chanteur et compositeur, bourlingueur infatigable, animant des « Master Class » dans le monde entier et appartenant à de nombreuses formations, dont l’Orchestre pour la Paix, constitué de musiciens d’origine juive et arabe… Nous l’avons vu et entendu jouer de multiples percussions d’une façon toujours pertinente et virtuose.

Jean-Luc MANCA, le cinquième homme sur le Quai, nous a démontré à quel point l’accordéon est un instrument précieux dans une petite formation… En solo, Jean-Luc manipule son diatonique avec une aisance et une dextérité qui lui fait pousser toutes les mélodies, même les plus alambiquées, avec une grâce et une classe exceptionnelles ; en formation, il lui fait donner avec l’énergie nécessaire à l’accomplissement optimal de la partition, les tenues amples qui enveloppent l’orchestre et lui donnent son assise chaleureuse fondamentale…

Bref tous cinq, pour se résumer, sont de parfait musiciens, doués d’une volonté de partager leur amour et leur science de la musique avec une générosité et un humour (ils sont bons comédiens, de surcroît… Une mention très bien à la mise en scène de JULIETTE) qui portent le public à une félicité musicale très spectaculaire.

Oui, tout les spectateurs de Maule garderont de cette soirée un inoubliable et bienheureux souvenir…

Un grand merci à l’ACIME et à tous ses bénévoles qui agissent tous pour donner plus de culture à Maule et sa région, au régisseur de la salle des Fêtes qui a accompagné le QuaiN°5 d’un son et de lumières impeccables, à la Municipalité de Maule qui a mis cette belle salle à notre disposition et à tout le public pour sa joie et son adhésion…

Si vous voulez témoigner, commenter voire critiquer ce concert… l’adresse de RITMY :

contact.ritmy@gmail.com

Lien Permanent pour cet article : http://ritmy.fr/essais/concerts-2/les-22%c2%b0-saisons/5-fevrier-2011/